Vous envisagez une augmentation des fesses ? Lisez d'abord ce qui suit
  • 69
  • 0

Les fesses sont une partie importante du corps, et elles sont souvent associées à la beauté et à la sexualité. C’est pourquoi de nombreuses personnes souhaitent améliorer la taille de leurs fesses.

Les procédures d’augmentation des fesses existent depuis des années. Les fesses sont une chose très personnelle, et beaucoup de personnes ne sont pas sûres de leur taille. Les fesses sont également l’un des premiers endroits où les gens se rendent lorsqu’ils veulent améliorer leur apparence. Il n’est pas étonnant que l’augmentation des fesses soit l’une des chirurgies esthétiques les plus populaires au monde !

L’augmentation des fesses, le lifting des fesses et le lifting brésilien des fesses sont tous considérés comme faisant partie de la même famille de procédures. Il s’agit de remodeler et de redessiner les contours de votre postérieur pour obtenir l’apparence que vous souhaitez.

L’augmentation des fesses est une procédure chirurgicale visant à améliorer la taille et la forme de votre derrière. Des implants fessiers sont insérés dans vos fesses pour en augmenter la taille ou le volume. Les implants peuvent être en silicone lisse ou en solution saline (eau salée), similaire à celle utilisée pour les implants mammaires. Votre chirurgien décidera du type qui vous convient le mieux.

Les implants fessiers sont des prothèses en silicone qui sont insérées chirurgicalement dans vos fesses pour en augmenter la taille ou en modifier la forme. Ils sont généralement réalisés en ambulatoire, sous anesthésie locale et sédation légère. Vous aurez probablement besoin d’un arrêt de travail, mais vous pourrez généralement reprendre vos activités normales en quelques semaines.

L’augmentation des fesses est une intervention de chirurgie esthétique qui permet d’accroître la taille de vos fesses. Elle peut être réalisée au moyen d’implants, d’un transfert de graisse ou même d’une combinaison des deux. L’implant le plus couramment utilisé pour cette intervention est le gel de silicone, qui est implanté sous la peau de vos fesses par une incision pratiquée de part et d’autre du pli fessier. Le chirurgien masse et façonne ensuite les gels selon les besoins jusqu’à ce qu’ils atteignent la forme et la taille souhaitées.

Cependant, dans certains cas, les gels de silicone ne suffisent pas à obtenir les résultats souhaités, car ils peuvent être endommagés par un traumatisme ou une infection au fil du temps, ou s’ils se déplacent dans le corps en raison d’un mouvement naturel ou d’une activité physique, comme l’exercice ou le fait de se pencher pour ramasser quelque chose de lourd comme des courses ou des enfants.

Contenu show

Que font les médecins avant de pratiquer une augmentation des fesses ?

Avant de pouvoir subir une chirurgie d’augmentation des fesses, vous devrez passer une consultation avec un médecin qui pratique ces interventions. Votre chirurgien voudra probablement voir des photos de votre corps sous tous les angles pour l’aider à planifier l’intervention. Vous devrez également parler de vos attentes concernant les résultats de l’intervention, ainsi que de vos éventuels problèmes médicaux, tels que le diabète ou l’hypertension. Au cours de votre consultation, le médecin peut procéder à un examen de vos fesses pour vérifier l’absence d’irrégularités ou de problèmes qui pourraient entraîner des complications pendant l’opération. Cet examen consiste à placer les mains sur vos fesses et à appuyer fermement à différents endroits tout en recherchant des bosses ou d’autres anomalies dans la qualité ou la forme des tissus.

Les implants fessiers ne sont qu’un type d’implant.

L’augmentation des fesses est une procédure de chirurgie esthétique courante qui a gagné en popularité au cours des dernières années. Les personnes qui choisissent de subir cette intervention souhaitent améliorer leur apparence, se sentir mieux dans leur peau et renforcer leur estime de soi. L’augmentation des fesses peut être une bonne option pour les personnes qui ont perdu du poids et qui souhaitent améliorer leur image corporelle. Elle peut également aider les personnes qui sont nées avec des fesses petites ou plates à obtenir une forme et une taille plus attrayantes. Cependant, cette intervention comporte des risques. Il est donc important d’examiner attentivement les options qui s’offrent à vous et d’en parler à votre médecin avant de décider si l’augmentation des fesses vous convient.

Les implants fessiers sont placés sous la peau, vous ne les sentirez donc pas.

Ils sont fabriqués en gel de silicone ou en solution saline (eau salée) et sont insérés par une incision dans le bas du dos. Le médecin retire l’excès de graisse d’autres parties de votre corps (généralement autour des hanches) et l’injecte dans vos fesses pour créer plus de volume et de forme.

Les implants fessiers peuvent avoir un aspect naturel grâce à une nouvelle technique appelée “remplissage injectable”.

L’option la plus récente pour l’augmentation des fesses est un produit de remplissage injectable appelé Sculptra. Il s’agit d’un acide hyaluronique stabilisé non animal qui stimule la production naturelle de collagène de votre corps. Il en résulte une peau plus ferme et plus jeune qui dure jusqu’à deux ans. Sculptra est injecté dans la zone où vous souhaitez un volume supplémentaire, comme les cuisses ou les mollets, mais il peut également être utilisé sur les fesses pour les rendre plus rondes et plus pleines sans chirurgie. Le traitement se déroule en trois séances espacées de deux semaines, ce qui signifie que vous aurez besoin de trois rendez-vous au total si vous voulez voir des résultats immédiatement.

Il faudra un certain temps pour que les tissus guérissent autour de vos implants fessiers.

Les premières semaines après l’opération, vous devez éviter de vous asseoir sur quelque chose de dur, car cela pourrait irriter vos plaies. Par exemple, si vous sortez avec des amis ou des membres de votre famille qui ont des enfants, ils ne pourront peut-être pas s’asseoir sur leurs genoux pendant qu’ils jouent avec eux, car leurs genoux seront trop douloureux à force d’être assis dessus trop longtemps. Vous devez également éviter de soulever des charges lourdes ou de faire des efforts pendant cette période, car cela pourrait entraîner des complications au niveau de vos incisions ou des ruptures dans les poches de l’implant.

Une chirurgie d’augmentation des fesses peut vous causer des problèmes temporaires pour marcher ou vous asseoir.

Cela est dû au fait que les implants seront placés de chaque côté de votre corps, et qu’ils seront sous votre peau. Il existe toutefois des moyens de réduire ces désagréments. Le problème le plus courant après une augmentation des fesses est une perte temporaire de sensation dans les fesses. Cela peut vous empêcher de vous asseoir ou de vous tenir droit pendant que vous vous habituez à avoir de nouvelles fesses. La perte de sensation disparaît généralement après environ six mois de convalescence, mais ce processus peut prendre plus de six mois dans certains cas. Il est également possible que les implants se déplacent pendant la convalescence et deviennent inconfortables ou douloureux. Si cela se produit, votre médecin peut vous suggérer de prendre un médicament anti-inflammatoire comme l’ibuprofène ou le naproxène sodique (Aleve). Ces médicaments peuvent aider à soulager la douleur et le gonflement tout en aidant votre corps à guérir correctement.

Les personnes présentant certaines conditions médicales ne devraient pas avoir d’implants fessiers.

Si vous souffrez d’une infection active ou d’une maladie chronique, comme le diabète ou le cancer, il est important que votre médecin en soit informé avant l’intervention. Le tabagisme, l’obésité et l’âge sont d’autres facteurs qui peuvent influer sur la réussite de l’intervention.

Parlez des risques à votre médecin

L’augmentation des fesses est réalisée par plusieurs approches chirurgicales différentes, en fonction de la quantité de graisse et de muscle qui doit être retirée ou repositionnée. Chaque approche présente ses propres risques et avantages. Demandez à votre médecin quelle approche vous convient le mieux et quelles sont les complications possibles.

Soyez réaliste quant aux résultats possibles.

Ne vous attendez pas à obtenir les mêmes résultats que quelqu’un d’autre qui a subi une chirurgie d’augmentation des fesses – chaque type de corps est différent et réagira différemment pendant la convalescence après la chirurgie. Votre chirurgien peut vous donner une meilleure idée des résultats réalistes pour vous en fonction de votre type de corps et du résultat souhaité.

Discutez de l’intervention avec votre chirurgien

Discutez avec votre chirurgien du temps nécessaire à votre rétablissement et de la durée pendant laquelle vous devrez éviter toute activité intense. Cela vous aidera à planifier et à déterminer si vous pouvez vous absenter du travail ou de l’école. Vous devez demander à votre chirurgien s’il a l’expérience de cette intervention, s’il a suivi une formation spécifique et combien de fois il l’a pratiquée. Vous devriez également lui demander quels types de matériaux il utilise et combien de patients il a traités avec chaque type d’implant.

Comprenez les changements exacts que vous attendez

L’augmentation des fesses est le processus chirurgical qui consiste à augmenter la taille et la forme de vos fesses en y injectant de la graisse, du silicone ou d’autres matériaux. Cette intervention peut être réalisée à partir de votre propre graisse (autologue) ou d’un donneur (allogreffe). Il est important de comprendre que, quels que soient les matériaux utilisés, les résultats varient en fonction d’un certain nombre de facteurs, notamment la génétique, l’âge et le mode de vie.

Évaluez votre état de santé et votre condition physique actuels

Comme pour toute intervention chirurgicale, l’augmentation des fesses comporte des risques. Il est important que vous soyez en bonne santé pour que l’intervention soit réussie. Avant de prendre rendez-vous avec un chirurgien esthétique ou un chirurgien plasticien, assurez-vous que votre médecin traitant ou votre cardiologue – si nécessaire – vous a donné son accord pour une intervention chirurgicale.

Attendez-vous à avoir plus d’un rendez-vous avant et après la chirurgie

Lorsque vous prenez rendez-vous avec votre chirurgien, n’oubliez pas de demander combien de temps durera la consultation. Certains chirurgiens proposent des rendez-vous plus courts, tandis que d’autres peuvent prendre jusqu’à deux heures pour leur consultation initiale. La durée de votre consultation vous aidera à décider si le médecin vous convient ou non.

Examinez attentivement l’expérience et les résultats de votre médecin

Assurez-vous que votre médecin a une grande expérience de ce type d’intervention. Les résultats varient d’une personne à l’autre, alors recherchez un médecin qui a pratiqué plusieurs interventions chirurgicales réussies dans le passé.

Vous devez comprendre d’où provient la graisse

La graisse peut être injectée dans vos fesses à partir d’une autre partie de votre corps (autologue) ou d’un donneur (allogène). La première option, le transfert de graisse autologue, signifie que les implants sont fabriqués à partir de vos propres cellules graisseuses, qui ont été prélevées dans une zone de votre corps puis injectées dans une autre zone. Il est important de noter que cette méthode ne donne pas d’aussi bons résultats que les autres, car elle n’apporte pas de volume ou de forme supplémentaire : elle se contente de déplacer ce que vous avez déjà. La deuxième option, le transfert de graisse allogène, consiste à utiliser la graisse d’un donneur pour augmenter le volume de vos fesses. Ce type d’implant a une forme et un volume plus naturels que les implants autologues ; cependant, il peut contenir plus de tissu cicatriciel et nécessiter plus de temps pour la guérison en raison du risque d’infection plus élevé associé au prélèvement du tissu du donneur.

Assurez-vous que vous êtes une bonne candidate à l’augmentation des fesses.

Les meilleures candidates à l’augmentation des fesses sont celles qui ont perdu du poids ou qui n’ont pas fait de sport régulièrement, ce qui peut faire paraître leurs fesses plates. Vous devez également être en mesure de maintenir un mode de vie sain comprenant une alimentation adéquate et de l’exercice après l’intervention.

L’augmentation des fesses n’est pas seulement une procédure cosmétique.

Elle peut être utilisée pour traiter les patients souffrant d’amnésie fessière, ou de faiblesse musculaire dans les fesses, qui peut survenir après une grossesse ou un accouchement. Les femmes sont également plus susceptibles que les hommes de développer cette affection en vieillissant. L’intervention peut également aider les personnes qui ont perdu du poids à retrouver leurs courbes en relevant les fesses qui ont perdu du volume en raison de la perte de poids. Mais il est important de savoir que les injections de fesses ne vous donneront pas la forme que vous souhaitez si votre régime alimentaire n’est pas au point (ou si vous continuez à vous goinfrer).

L’augmentation des fesses est différente du lifting brésilien des fesses.

Le lifting brésilien des fesses est une procédure qui utilise la liposuccion pour retirer la graisse d’autres zones de votre corps, puis l’injecte dans vos fesses. Le résultat est un postérieur plus rond et plus complet qui semble naturel et amélioré. L’augmentation des fesses n’est pas la même chose qu’un lifting brésilien des fesses. Dans cette procédure, des implants en silicone sont placés dans vos fesses – soit par une incision dans le dos, soit par une incision dans la cuisse – et ils contribuent à vous donner plus de volume et de forme.

L’augmentation des fesses peut être associée à une liposuccion.

Si vous envisagez une augmentation des fesses, vous avez peut-être entendu dire que l’intervention est plus efficace lorsqu’elle est associée à une liposuccion. Cette combinaison peut contribuer à réduire le risque d’ondulation et à améliorer l’aspect général de vos fesses.

L’augmentation des fesses peut améliorer la qualité de vie.

L’augmentation des fesses peut améliorer la qualité de vie en augmentant l’estime de soi et la confiance en soi. Si vous avez perdu du poids et que vous avez un excès de peau flasque ou de peau lâche autour de vos fesses, vous pouvez envisager de faire prélever de la graisse sur d’autres parties de votre corps et de la transférer dans vos fesses. La greffe de graisse peut également être utilisée pour ajouter du volume à vos fesses sans créer un aspect artificiel.

Elle peut améliorer votre confiance en vous.

L’une des principales raisons pour lesquelles les femmes décident de subir une augmentation des fesses est qu’elles veulent améliorer leur confiance en elles. Dans la plupart des cas, les femmes qui ont des fesses plus petites se sentent souvent moins sûres d’elles-mêmes, ce qui les amène à éviter de porter des vêtements serrés ou même des bikinis. Si vous voulez être capable de porter n’importe quelle tenue sans vous sentir consciente de la forme ou de la taille de votre corps, une augmentation des fesses peut certainement vous aider.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *