Conseils pour se préparer au rétrécissement vaginal
  • 74
  • 0

Le resserrement vaginal est une intervention destinée à resserrer les parois vaginales et à améliorer l’élasticité du vagin. Elle est particulièrement indiquée pour les femmes qui ont eu un ou plusieurs enfants et qui souhaitent retrouver la vigueur de leur jeunesse.

L’intervention implique l’utilisation d’un laser pour resserrer les muscles de votre vagin. Cela stimule la croissance cellulaire et la production de collagène, ce qui permet de raffermir et de resserrer les muscles.

Au cours de ce processus, votre médecin utilisera une sonde laser pour cibler des zones spécifiques de votre vagin. Le traitement dure environ 20 minutes et peut être réalisé en ambulatoire, en cabinet, ou en salle d’opération sous anesthésie si nécessaire. Le temps de récupération est généralement court, et les effets secondaires ressentis par la suite sont minimes.

Le resserrement vaginal est une procédure qui peut aider les femmes souffrant de laxité vaginale, également connue sous le nom de prolapsus vaginal. L’étroitesse vaginale est l’une des plaintes les plus courantes des femmes de tous âges. L’âge moyen de la première relation sexuelle est de 16 ans, et à l’âge de 30 ans, 50 % des femmes auront connu un certain type de laxisme vaginal. Bien que cette affection puisse toucher n’importe qui à n’importe quel moment, elle est plus fréquente chez les femmes qui ont eu des grossesses multiples ou des accouchements par voie vaginale.

Le resserrement vaginal est utilisé depuis des milliers d’années pour aider à retrouver la jeunesse et à resserrer la peau lâche après l’accouchement. Aujourd’hui, il existe de nombreuses façons de resserrer votre vagin à la maison sans avoir à recourir à la chirurgie ou à dépenser des milliers de dollars pour des crèmes ou des pilules en vente libre.

Adoptez une alimentation saine.

Une alimentation équilibrée comprenant beaucoup de fruits, de légumes et de céréales complètes peut contribuer à renforcer les muscles de votre plancher pelvien, ce qui les rendra plus efficaces pour aider à resserrer votre vagin. Évitez les aliments qui contiennent de grandes quantités de graisses saturées, de graisses trans et de sucres raffinés, car ces types d’aliments ont tendance à affaiblir la capacité de votre corps à combattre les infections et à maintenir un système immunitaire sain. De plus, vous devez éviter de fumer des cigarettes, car la nicotine peut provoquer une constriction des vaisseaux sanguins dans la région pelvienne et rendre moins probable une bonne réaction aux exercices destinés à resserrer le vagin.

Arrêtez de fumer.

Fumer est une habitude difficile à abandonner. Mais si vous voulez resserrer votre vagin, il est préférable d’arrêter de fumer. Le tabagisme peut entraîner l’amincissement des parois vaginales et les rendre moins élastiques. La peau perd également son humidité naturelle, ce qui la rend rugueuse et écailleuse. Ces changements rendent plus difficile l’obtention d’un vagin plus étroit, car le tabagisme provoque des rides à la surface de la peau, ce qui la fait paraître lâche même après quelques semaines d’arrêt du tabac.

Restez hydratée.

Vous avez besoin d’au moins 2 litres d’eau par jour avant et après votre opération pour une meilleure cicatrisation et un temps de récupération plus rapide. Vous devez également boire beaucoup d’eau si vous êtes sous antibiotiques avant votre opération, car cela peut aider à prévenir les infections. Assurez-vous que votre urine est claire avant l’opération, car une urine plus foncée signifie qu’il y a trop de liquide dans votre corps, ce qui pourrait entraîner des complications pendant l’opération.

Évitez l’alcool

L’alcool est connu pour déshydrater le corps et provoquer une sécheresse vaginale temporaire, ce qui rend difficile pour les femmes d’apprécier les rapports sexuels. Plus vous buvez, plus votre vagin devient sec et inconfortable. Buvez beaucoup d’eau plutôt que de l’alcool pour garder votre vagin humide et sain.

Choisissez un chirurgien expérimenté

Recherchez un chirurgien plasticien ou un gynécologue agréé qui a l’habitude de pratiquer des interventions de resserrement vaginal comme l’abdominoplastie, la labiaplastie et l’hyménoplastie. Ces spécialistes doivent également avoir une formation approfondie en chirurgie esthétique des organes génitaux féminins et avoir suivi une formation supplémentaire sur les techniques de chirurgie esthétique spécifiquement conçues pour cette zone du corps.

Discutez de vos objectifs avec un chirurgien

Avant de subir un quelconque type de chirurgie esthétique, il est important de discuter de vos objectifs avec un chirurgien. Vous devez vous assurer qu’il comprend bien ce que vous attendez de votre intervention. Le chirurgien doit également vous poser des questions sur vos antécédents médicaux afin de pouvoir déterminer si le resserrement vaginal vous convient. S’il existe des problèmes de santé susceptibles d’affecter le résultat de votre intervention, il ne la pratiquera pas tant que ces problèmes n’auront pas été résolus ou gérés correctement.

Ne vous laissez pas forcer la main pour prendre une décision

Si votre médecin ou un autre prestataire de soins de santé vous pousse à prendre une décision concernant la chirurgie de resserrement vaginal ou d’autres interventions, ne vous sentez pas obligée d’accepter quoi que ce soit. Vous avez le droit de prendre le temps de réfléchir à toutes les options.

Discutez de tous vos médicaments avec votre chirurgien.

Discutez de tous vos médicaments avec votre chirurgien avant l’opération pour vous assurer que vous ne prenez aucun médicament qui pourrait interférer avec l’anesthésie ou altérer votre capacité de coagulation sanguine. Vous devriez également cesser de prendre de l’aspirine et de l’ibuprofène 24 heures avant l’opération, si possible.

Arrêtez de prendre des anticoagulants.

Les anticoagulants peuvent rendre vos tissus vaginaux plus fragiles et sujets à des déchirures. Si vous prenez des anticoagulants, demandez à votre médecin de passer à l’aspirine ou à un autre médicament qui n’affectera pas votre plancher pelvien.

Renseignez-vous sur l’intervention.

La première étape consiste à apprendre tout ce que vous pouvez sur l’intervention que vous avez choisie, y compris ce à quoi vous pouvez vous attendre et ce qu’elle vous coûtera. Le resserrement vaginal est une chirurgie esthétique, vous devez donc vous assurer que votre médecin est qualifié et a de l’expérience dans ce domaine.

Préparez votre maison

Si vous souhaitez resserrer votre vagin, vous devez commencer par préparer votre maison à cet effet. Vous aurez besoin d’une pièce où vous pourrez pratiquer ces exercices sans être dérangée. Par exemple, une chambre ou une salle de bains où personne n’entre souvent sont de bons choix pour pratiquer ces exercices. Cependant, si quelqu’un utilise souvent la salle de bains, il serait préférable de choisir une autre pièce pour pratiquer ces exercices.

Évitez la caféine

La première chose que vous devez éviter est la caféine, car elle peut provoquer une déshydratation et affecter votre santé générale. Il est également recommandé d’éviter l’alcool pendant le resserrement vaginal, car cela peut provoquer une irritation du vagin et entraîner d’autres complications.

Maîtrisez votre tension artérielle

Si vous souffrez d’hypertension artérielle, il se peut qu’elle soit à l’origine du relâchement de votre vagin. L’hypertension artérielle n’est pas seulement nocive pour le cœur ; elle affecte également d’autres organes du corps comme la région du bassin et les organes reproducteurs, notamment l’utérus, les trompes de Fallope, les ovaires et le col de l’utérus. En effet, l’hypertension artérielle endommage ces organes au fil du temps en les sollicitant davantage lors d’activités régulières comme les rapports sexuels ou l’exercice physique, entre autres.

Prenez congé du travail

Il est important que vous preniez suffisamment de congés avant et après votre intervention afin de pouvoir vous remettre correctement de toute complication éventuelle qui pourrait survenir pendant ou après votre traitement. Vous devriez également demander à votre médecin s’il existe des restrictions en matière d’activité physique avant de fixer la date de votre opération, afin de pouvoir planifier en conséquence.

Assurez-vous d’être une bonne candidate

Si vous envisagez un resserrement vaginal, demandez à votre médecin si cette intervention est sans danger pour vous, compte tenu de vos antécédents médicaux et de votre état de santé actuel. Votre médecin vous posera des questions sur votre état de santé général, notamment sur toute infection ou intervention chirurgicale majeure récente, sur vos grossesses et accouchements antérieurs, sur les médicaments que vous prenez et sur vos allergies à l’anesthésie ou aux antibiotiques. Votre médecin pourra également effectuer un examen physique de la région pelvienne afin de mieux évaluer si une opération est nécessaire.

Préparez-vous à souffrir après l’opération.

L’intervention peut être douloureuse, mais elle ne le sera que pendant quelques jours. Il se peut que vous ayez des saignements, des ecchymoses ou un gonflement après l’intervention. Toutefois, ces effets secondaires s’estomperont avec le temps et vous devriez être en mesure de vous déplacer normalement après environ deux semaines.

Restez actif autant que vous le pouvez avant l’opération.

L’exercice peut aider à réduire le niveau de stress et à améliorer la circulation dans le corps. Il aide également à brûler l’excès de graisse qui pourrait causer des blocages dans votre région vaginale. Si possible, essayez de marcher 30 minutes tous les jours ou de faire un léger jogging les jours où vous ne pouvez pas faire une séance d’entraînement complète.

Assurez-vous d’être en bonne santé.

Il est important que vous soyez en bonne santé avant d’utiliser ces produits. Il est utile de consulter votre médecin avant d’utiliser un produit de resserrement vaginal, surtout si c’est la première fois que vous en utilisez un. Votre médecin peut également vous indiquer le produit le plus adapté à votre morphologie et à votre état de santé.

Dormez beaucoup

Pour vous remettre en douceur d’une chirurgie de resserrement vaginal, il est important que vous dormiez beaucoup avant et après l’intervention. Essayez de faire des siestes chaque fois que cela est possible afin d’avoir suffisamment d’énergie tout au long de la journée. Essayez également de ne pas boire d’alcool ou de caféine avant ou après l’opération, car cela pourrait empêcher votre corps de guérir correctement.

Soyez mentalement préparée

Lorsque le descellement vaginal se produit, vous pouvez vous sentir déprimée, car vous perdez votre estime de vous-même. Cependant, il est important que vous restiez positive et préparée mentalement au cas où vous auriez un relâchement vaginal. Vous ne devez pas vous laisser décourager par un tel incident, car il ne durera pas éternellement. Au contraire, vous pouvez en faire une occasion de vous améliorer en essayant de nouvelles techniques de resserrement du vagin, afin de retrouver la confiance en votre corps.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *