23 conseils pour se préparer à une augmentation des fesses
  • 128
  • 0

La procédure d’augmentation des fesses est une technique chirurgicale qui utilise des implants pour améliorer la taille et la forme de vos fesses. Cette intervention peut être réalisée seule ou dans le cadre d’un lifting fessier brésilien. L’objectif principal de la chirurgie d’augmentation des fesses est d’accroître le volume de vos fesses, ce qui vous donne une apparence plus arrondie.

L’augmentation des fesses est une procédure chirurgicale qui est utilisée pour améliorer la taille, la forme et la définition des fesses. La raison la plus courante de ce type de chirurgie est d’améliorer l’apparence des fesses après une perte de poids ou la naissance d’un enfant.

Bien qu’il existe de nombreuses procédures différentes, certaines sont plus populaires que d’autres. Certaines personnes préfèrent avoir une augmentation par l’utilisation d’implants tandis que d’autres choisissent des injections avec d’autres substances comme la graisse ou le collagène.

Si vous envisagez une chirurgie d’augmentation des fesses, voici quelques conseils pour vous aider à vous préparer :

Soyez patient avec les résultats

Les patients doivent comprendre qu’il faut plusieurs mois pour que les résultats de cette intervention soient pleinement visibles, voire permanents. La taille et la forme de vos fesses changeront avec le temps, à mesure qu’elles cicatriseront et s’adapteront aux nouveaux implants placés à l’intérieur.

Arrêtez de fumer

Fumer peut entraîner davantage de complications pendant l’opération, notamment des caillots sanguins, une infection et des lésions cutanées. En outre, les fumeurs peuvent connaître une période de récupération plus lente après l’opération. Pour éviter ces risques, il est important d’arrêter de fumer au moins deux semaines avant la date de votre chirurgie.

Évitez les médicaments anticoagulants

Les anticoagulants tels que l’aspirine, l’ibuprofène (Advil) ou le naproxène sodique (Aleve) doivent être évités pendant la convalescence après une augmentation des fesses car ils peuvent augmenter les saignements pendant l’opération. Si vous prenez des anticoagulants avant l’opération, discutez avec votre chirurgien des méthodes alternatives de soulagement de la douleur pendant cette période.

Prévoyez un arrêt de travail/école.

Vous devrez peut-être vous absenter du travail ou de l’école après l’opération, alors commencez à planifier dès maintenant. Le temps dont vous aurez besoin dépendra de l’importance de l’enflure et des ecchymoses après l’opération. Votre médecin vous donnera des instructions spécifiques sur la durée pendant laquelle vous pourrez vous asseoir, vous allonger, vous lever ou marcher en toute sécurité.

Adoptez un régime alimentaire sain avant l’opération

Les aliments bien cuits sont meilleurs pour vous que les aliments crus car ils sont moins susceptibles de contenir des bactéries nocives. Mangez beaucoup de fruits et de légumes, de céréales complètes, de viandes maigres et de produits laitiers pauvres en matières grasses comme le yaourt ou le fromage blanc. Vous devez également éviter les aliments transformés comme les chips, les barres chocolatées et autres aliments vides. Ces types d’aliments sont riches en graisses et en sucre et peuvent entraîner une prise de poids s’ils sont consommés régulièrement au fil du temps.

Restez hydraté.

Buvez beaucoup d’eau les jours précédant votre opération. Cela vous aidera à évacuer les médicaments ou l’anesthésie de votre organisme et vous évitera de vous sentir ballonné. Vous devez également éviter de manger ou de boire tout ce qui contient de la caféine 24 heures avant l’opération. Cela peut augmenter votre rythme cardiaque et provoquer de l’anxiété, ce qui n’est pas bon pour la chirurgie.

Évitez les suppléments

Votre médecin vous dira qu’il est important de suivre un régime alimentaire sain et un programme d’exercices avant et après l’opération. Évitez de prendre des suppléments ou des vitamines, car ils peuvent interférer avec le processus de guérison.

Dormez suffisamment

Le sommeil est l’une des choses les plus importantes que vous puissiez faire pour vous préparer à votre chirurgie. Une bonne nuit de repos vous permettra de vous lever et de vous déplacer plus facilement après l’opération. Le sommeil aide également à protéger votre corps des germes, qui peuvent entraîner une infection.

Comprendre l’intervention

Il existe deux techniques principales d’augmentation des fesses : le transfert de graisse et l’implantation. Dans le cas d’un transfert de graisse, une liposuccion est utilisée pour retirer la graisse d’autres parties de votre corps (comme votre ventre) et l’injecter ensuite dans vos fesses. Les implants sont insérés par une incision sous anesthésie locale uniquement. Le type d’implant utilisé dépend du fait que vous disposiez ou non de suffisamment de graisse pour l’intervention. Si vous n’avez pas assez de graisse, vous aurez besoin d’un implant à la place.

Décidez de la taille et de la forme des implants que vous souhaitez.

La taille et la forme de la fesse peuvent varier en fonction de la morphologie de la patiente et des objectifs souhaités. La plupart des patients veulent avoir l’air naturel tout en paraissant plus gros qu’avant l’opération. Une consultation avec un chirurgien esthétique expérimenté permettra de déterminer la taille d’implant adaptée à votre morphologie et à vos objectifs. La meilleure façon d’obtenir les résultats souhaités est d’avoir une conversation ouverte avec votre chirurgien sur le volume que vous souhaitez ajouter de chaque côté de vos fesses, ainsi que sur l’endroit où les implants doivent être placés dans chaque joue.

Décidez du type d’implant que vous souhaitez.

Si vous prévoyez des injections de graisse, votre médecin la prélèvera dans une autre partie de votre corps. Si vous préférez des implants en silicone, ils sont placés sous la peau pendant l’opération.

Décidez pourquoi vous voulez une augmentation des fesses

Si votre motivation est purement cosmétique, il est important de vous demander si cela vous permettra de vous sentir plus confiant et plus à l’aise dans votre peau. D’autre part, si vous envisagez une intervention chirurgicale pour une raison médicale, telle qu’une anomalie congénitale ou une affection qui provoque l’affaissement ou la rétraction de vos fesses, il est important de consulter votre médecin et de vous assurer que l’intervention est adaptée à votre situation.

Recueillez des informations sur votre état de santé général.

Vous devez notamment parler à votre médecin de tout problème de santé ou de toute préoccupation que vous pourriez avoir. Il est important que vous parliez à votre médecin de tous les médicaments ou suppléments que vous prenez afin qu’il puisse discuter de la nécessité de les ajuster avant et après l’intervention.

Apprenez comment prendre soin des incisions avant l’opération.

Il est important que vous appreniez à prendre soin de vos incisions avant l’intervention. Ainsi, au moment de l’opération, vous saurez exactement ce qu’il faut faire une fois l’intervention terminée.

Évitez la caféine et l’alcool avant l’opération.

La caféine, l’alcool et le tabac peuvent augmenter le risque de saignement pendant l’opération, ce qui peut entraîner des complications graves comme une infection ou des caillots sanguins dans les jambes ou les poumons. Pour éviter ces complications potentielles, évitez de consommer ces substances avant et après l’opération.

Soyez honnête avec votre médecin.

Il est important d’être honnête avec votre médecin sur vos attentes, ainsi que sur le degré de douleur que vous êtes prêt à endurer. Vous devez également lui parler des médicaments que vous prenez et de votre consommation de tabac, car ces facteurs peuvent jouer un rôle dans votre rétablissement.

Évitez l’exposition au soleil des fesses pendant les six semaines précédant et suivant l’opération.

La zone doit être bien protégée des rayons ultraviolets avant la chirurgie, car il n’est pas possible de réparer les dommages causés par des tissus brûlés par le soleil.

En savoir plus sur le rétablissement

Avant l’opération, discutez avec votre médecin de ce à quoi vous devez vous attendre pendant votre convalescence. Posez des questions sur le temps qu’il vous faudra pour reprendre le travail, pour faire de l’exercice ou d’autres activités et sur la durée des résultats de votre chirurgie.

Préparez votre maison et demandez de l’aide.

Votre opération d’augmentation des fesses peut durer plusieurs heures et votre médecin vous demandera probablement de passer la nuit à l’hôpital ou au centre chirurgical. Assurez-vous que quelqu’un peut s’absenter de son travail pour rester avec vous après l’opération. Vous aurez besoin d’aide pour les tâches quotidiennes car vous devrez vous remettre de l’anesthésie et des médicaments contre la douleur. Préparez votre maison en vous assurant qu’elle dispose de tout ce dont vous aurez besoin après l’opération, comme un lit confortable, de nombreux oreillers et des bouteilles d’eau pour vous hydrater.

Connaissez l’expérience de votre chirurgien

Pour que vos nouvelles courbes soient naturelles et crédibles, assurez-vous que votre chirurgien possède des compétences et une expérience exceptionnelles dans la réalisation de cette intervention. Il est judicieux d’interroger le médecin sur son expérience en matière d’augmentation des fesses et d’autres procédures liées au remodelage du corps. Un bon point de départ consiste à poser des questions sur son travail antérieur avec d’autres patients ayant un type de corps similaire au vôtre. Posez également des questions sur les éventuelles complications survenues au cours de l’opération, ainsi que sur le temps que mettent généralement les patients à se remettre de leur intervention.

Maintenir un poids sain

La taille de vos fesses sera déterminée par votre génétique et la quantité de graisse corporelle dont vous disposez au moment de l’intervention. Bien qu’il n’y ait pas de critère de poids spécifique pour la chirurgie d’augmentation des fesses, il est important de maintenir un poids sain avant d’envisager toute intervention esthétique. Un poids sain signifie que l’indice de masse corporelle se situe dans la fourchette normale. Cela signifie également que vous êtes en bonne forme physique et que votre poids est stable. Si vous avez un excès de graisse autour de votre abdomen ou de vos cuisses, une liposuccion peut être recommandée avant de subir tout autre type de chirurgie esthétique des fesses.

Parlez à votre chirurgien de l’intervention

Avant de subir une intervention chirurgicale, quel qu’en soit le type, il est important que les patients comprennent parfaitement dans quoi ils s’engagent et ce qu’ils peuvent attendre de leur décision. Discutez avec votre chirurgien de tous les aspects de l’intervention, y compris les risques, les avantages, le coût et la période de rétablissement, afin d’être pleinement informé avant de prendre une décision finale sur la poursuite ou non de l’opération.

Faites vos recherches

Il existe plusieurs types de procédures de transfert de graisse qui peuvent être utilisées pour augmenter les fesses. Elles ont toutes leurs avantages et leurs inconvénients et peuvent être plus appropriées pour certains patients que pour d’autres. Assurez-vous de bien comprendre les différences entre les différentes procédures afin de pouvoir décider en toute connaissance de cause de celle qui vous convient le mieux.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *