21 conseils pour vous aider à rester en bonne santé pendant la récupération d'un lifting des fesses
  • 60
  • 0

Le lifting des fesses est une intervention de chirurgie esthétique qui remodèle les fesses. L’intervention peut être réalisée à l’aide de différentes techniques, selon les préférences du chirurgien et les besoins du patient.

Le lifting des fesses peut être effectué pour améliorer la forme de vos fesses après une grossesse, une perte de poids ou le vieillissement. Elles peuvent également être pratiquées pour améliorer votre silhouette après avoir perdu de la graisse dans d’autres parties de votre corps. L’intervention peut également être utilisée pour augmenter ou diminuer la taille de vos fesses.

Si vous envisagez de subir un lifting des fesses, vous vous interrogez peut-être sur le processus de récupération. Le lifting des fesses est une intervention de chirurgie esthétique destinée à remédier au relâchement de la peau dans la région des fesses. Elle peut également être utilisée pour vous aider à obtenir une apparence plus arrondie, si vos fesses sont trop plates.

L’intervention consiste à retirer l’excès de graisse et de peau des hanches et des cuisses, puis à le transférer dans les fesses pour en augmenter le volume et la forme. L’intervention peut également impliquer une liposuccion d’autres zones de votre corps pour améliorer votre forme générale.

Voici quelques conseils pour vous aider à rester en bonne santé pendant la récupération d’un lifting des fesses :

1. Marchez aussi souvent que possible pour améliorer la circulation.

La marche réduira le gonflement et empêchera la formation de caillots sanguins dans vos jambes. Il est également important que vous continuiez à bouger pour éviter les douleurs et les raideurs musculaires. Levez-vous toutes les heures ou toutes les deux heures et marchez pendant plusieurs minutes à la fois.

2. Gardez votre corps propre

Vous pouvez être tenté de dormir dans vos vêtements ou de continuer à porter les mêmes pendant plusieurs jours après l’opération. Mais cela peut rendre plus difficile la guérison de votre corps. Changez de vêtements chaque jour et prenez régulièrement une douche.

3. Ne prenez pas d’anticoagulants

Les anticoagulants tels que l’aspirine, le Plavix et le Coumadin peuvent provoquer des saignements et des ecchymoses excessifs pendant et après votre opération. Si vous avez pris ces médicaments avant votre intervention, demandez à votre chirurgien de les arrêter quelques jours avant l’opération et de continuer à les éviter après l’opération.

4. Évitez de rester dans la même position

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que le fait de rester trop longtemps dans la même position peut en fait entraîner des problèmes de cicatrisation après votre chirurgie de lifting des fesses. En effet, lorsque vous restez trop longtemps dans la même position, votre circulation sanguine diminue et les liquides s’accumulent. Cela peut entraîner des complications telles que des gonflements, des hématomes et des infections. Essayez donc de ne pas rester trop longtemps dans la même position après votre opération, même si cela signifie dormir sur le ventre plutôt que sur le dos ou le côté.

5. Évitez de porter des sous-vêtements serrés

La récupération de votre lifting des fesses sera toujours inconfortable, quoi qu’il arrive. Mais il y a une chose que vous ne devez surtout pas faire : porter des vêtements ou des sous-vêtements serrés pendant cette période ! Cela peut exercer une pression inutile sur vos incisions et entraîner une infection ou d’autres problèmes. Il est préférable de porter des pantalons et des culottes amples pour que le gonflement autour des incisions puisse se dissiper plus facilement.

6. Évitez de vous asseoir directement sur vos fesses

Lorsque vous vous asseyez, évitez de vous asseoir directement sur vos fesses, ce qui peut être inconfortable et provoquer des ecchymoses ou un gonflement. Utilisez plutôt un coussin souple entre vos fesses et la chaise afin de ne pas trop alourdir la zone. Cela aidera à réduire la pression sur le site de l’incision et à prévenir les ecchymoses ou les saignements sous la peau.

7. Suivez les instructions de votre médecin.

Votre chirurgien vous donnera des instructions spécifiques concernant le temps que vous devez attendre avant de prendre une douche et le temps qu’il faut laisser entre les douches (généralement deux semaines). Il est important que vous suiviez ces conseils pour que vos incisions guérissent correctement. Vous devez également éviter de mettre de l’eau sur vos incisions pendant au moins une semaine après l’opération, même si vous prenez un bain ou une douche ! Si vous avez des questions sur la durée de cicatrisation de vos incisions, demandez des précisions à votre médecin avant de quitter l’hôpital ou le cabinet après l’opération.

8. Bougez vos jambes

Il se peut que vous puissiez vous lever et bouger tout de suite, mais il est important de ne pas en faire trop. Maintenez un faible niveau d’activité pendant les 24 premières heures suivant l’opération. Vous serez plus à l’aise si vous restez au lit ou sur un canapé plutôt que de rester assis ou debout pendant de longues périodes. Si vous devez vous déplacer, utilisez une canne ou un déambulateur pour vous soutenir jusqu’à ce que votre médecin vous donne le feu vert pour vous déplacer plus librement. Dès que vous êtes prêt, reprenez vos activités normales comme la marche et la montée des escaliers, lentement mais sûrement. Il est également important de ne pas transporter d’objets lourds pendant au moins deux semaines après l’opération, sinon vos points de suture pourraient se déchirer prématurément et provoquer une infection ou d’autres complications qui pourraient retarder considérablement votre rétablissement.

9. Ne pas fumer ou utiliser d’autres produits à base de nicotine

Il a été démontré que la nicotine a un effet négatif sur la cicatrisation des plaies et la circulation sanguine. La nicotine augmente l’agrégation plaquettaire, ce qui facilite la formation de caillots sanguins. Cela peut entraîner des complications hémorragiques pendant la chirurgie et la période postopératoire. Il est recommandé d’arrêter de fumer au moins 2 semaines avant l’intervention et de poursuivre cette pratique jusqu’à au moins 2 semaines après l’intervention.

10. Sachez à quoi vous attendre

Chaque chirurgien a son propre protocole de soins postopératoires. Assurez-vous de bien comprendre ce que vous pouvez attendre de votre chirurgien avant l’intervention. Certains patients présentent plus d’enflure et d’ecchymoses que d’autres, alors demandez combien de temps il faudra pour que ces problèmes disparaissent. Vous devriez également demander à quelle fréquence vous devrez consulter votre chirurgien après l’intervention.

11. Protégez votre corps après une opération de lifting des fesses

Votre corps a besoin de temps pour se remettre de l’intervention. Essayez donc de ne pas trop le solliciter au cours des premières semaines. Évitez de faire de l’exercice ou de soulever des charges lourdes pendant plusieurs semaines après l’opération. Si vous reprenez le travail, essayez de ne pas rester assis à un bureau ou debout toute la journée ; faites des pauses fréquentes et marchez pendant environ 10 minutes toutes les heures.

12. Mangez des aliments sains pour rester en bonne santé pendant la récupération du lifting des fesses.

Pour que votre corps guérisse bien, il est important d’avoir une alimentation saine. Cela signifie que vous devez manger beaucoup de fruits et de légumes, ainsi que d’autres aliments contenant des vitamines et des minéraux. Vous devez également éviter les aliments contenant trop de sucre ou de graisse, car ils peuvent nuire à la guérison de votre corps après l’opération.

13. Continuez à faire vos exercices de lifting des fesses.

L’exercice est essentiel pour la récupération d’un lifting des fesses, mais il est important de ne pas en faire trop. Après l’opération, votre médecin vous recommandera des exercices spécifiques destinés à faciliter votre rétablissement et à renforcer les muscles de votre dos. En fonction de votre anatomie particulière, ces exercices peuvent inclure :

Des élévations de jambes : Levez et abaissez une jambe à la fois en vous allongeant sur le ventre ou sur le côté.

Abduction de la hanche en position allongée : Allongez-vous sur le côté, les jambes pliées et les pieds à plat contre le lit pour vous soutenir ; levez une jambe vers le haut et vers l’extérieur à partir de la hanche sans laisser votre bassin tourner ou se cambrer vers le haut. Revenez à la position de départ et répétez avec l’autre jambe.

Flexion et extension de la hanche : Couchez-vous sur le dos, les genoux pliés à 90 degrés ; levez un genou vers la poitrine tout en gardant l’autre pied sur le sol ; alternez entre les genoux toutes les cinq secondes pour un total de 10 répétitions par côté.

14. Faites un suivi fréquent auprès de votre médecin

Votre médecin vous verra à plusieurs reprises au cours des premières semaines suivant l’opération. Il retirera les points de suture et enlèvera les drains, qui sont de petits tubes qui recueillent le liquide provenant des sites d’incision. Le drainage dure généralement une semaine environ après l’opération, mais il est normal que le liquide continue de s’écouler pendant plusieurs jours. Au cours de ces visites, le médecin vérifiera également l’absence de signes d’infection et surveillera le gonflement, le niveau de douleur et la mobilité. S’il y a des problèmes qui ne peuvent pas être résolus en changeant simplement vos bandages ou en prenant des médicaments, il peut recommander des procédures plus invasives comme le drainage d’abcès ou l’utilisation de points de suture supplémentaires si le saignement ne s’arrête pas de lui-même.

15. Utilisez la thérapie par le froid pour éliminer le gonflement.

Des poches de glace placées sur la zone aideront à réduire le gonflement et les ecchymoses. Vous pouvez placer les poches de glace dans un sac en plastique et les envelopper dans une serviette avant de les placer sur vos fesses. Laissez-les en place pendant au moins 20 minutes chaque jour, ou selon les besoins, jusqu’à ce que le gonflement ait diminué. Ne placez pas les poches de glace directement sur la peau – elles doivent d’abord être enveloppées dans une serviette.

16. Dormez sur le ventre ou sur le côté.

Il peut être tentant de dormir sur le dos après l’opération, mais le fait de se coucher à plat sur le dos peut provoquer un gonflement des fesses qui peut rendre la position assise inconfortable et empêcher le sang de circuler correctement dans la zone.

17. Restez hydraté

L’effet secondaire le plus courant d’une abdominoplastie est la déshydratation, qui peut entraîner des étourdissements et des crampes musculaires. Pour éviter ces problèmes, veillez à boire beaucoup de liquide tout au long de la journée. Cela inclut l’eau et les jus de fruits, mais évitez les boissons contenant de la caféine, car elles peuvent vous déshydrater davantage. Évitez également l’alcool pendant au moins 24 heures après l’opération.

18. Pas d’exercice pendant 6 semaines (mais vous pouvez bouger).

Vous devez éviter tout exercice qui provoque une douleur ou un gonflement dans la région des fesses pendant 6 semaines après votre opération. Mais ne restez pas assis ! Votre corps a besoin de bouger pour accélérer la guérison et éviter la formation de caillots sanguins. Marchez, faites des levées de jambes et des étirements (à condition qu’ils ne causent pas de douleur), ou faites du vélo stationnaire.

19. Respectez l’horaire de vos médicaments.

Votre médecin vous prescrira des médicaments contre la douleur pendant les premiers jours suivant l’opération, et il est important que vous les preniez comme indiqué. N’oubliez pas que la douleur peut varier d’une personne à l’autre. Si vous ne vous sentez pas à 100 %, n’hésitez pas à demander plus de médicaments.

20. Envisagez de vous faire masser.

La massothérapie est un excellent moyen de soulager les tensions musculaires, ce qui peut vous aider à vous sentir moins endolori et moins raide. Elle stimule également la circulation sanguine dans la zone concernée, ce qui peut aider à prévenir l’enflure et les ecchymoses.

21. Ne conduisez pas avant que votre médecin vous en donne l’autorisation après votre opération.

Il est également recommandé de demander à quelqu’un de vous ramener à la maison après l’opération, afin qu’il puisse vous aider à résoudre tout problème qui pourrait survenir au cours des premiers jours suivant l’opération.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *