Récupération du resserrement vaginal
  • 41
  • 0

Le resserrement vaginal est une intervention qui vise à réduire la taille du vagin, à le resserrer et à en améliorer l’apparence. Elle est principalement utilisée par les femmes qui ont eu des enfants ou qui ont souffert d’un accouchement et qui ont donc connu une certaine laxité dans leur zone vaginale.

Si vous avez récemment subi une chirurgie de resserrement vaginal, vous vous demandez peut-être combien de temps il faudra à votre corps pour s’en remettre. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe certaines mesures que vous pouvez prendre pour accélérer le processus de guérison et faire en sorte que votre corps retrouve son état normal le plus rapidement possible. 

Le resserrement vaginal est une procédure populaire pour laquelle de nombreuses femmes optent afin de restaurer l’élasticité de leur vagin. Cette intervention comporte de nombreux aspects, dont l’un est la phase de récupération. Après l’intervention, vous pouvez ressentir une certaine gêne et des douleurs pendant le processus de guérison. Cependant, si vous gardez quelques éléments à l’esprit, vous pouvez faciliter votre processus de récupération.

Voici quelques conseils pour rester en bonne santé pendant la phase de récupération du resserrement vaginal :

Prenez beaucoup de repos

L’une des choses les plus importantes à faire pendant votre convalescence est de prendre beaucoup de repos. Étant donné que cette chirurgie implique l’ouverture des parois et des muscles de votre vagin, il faudra un certain temps pour qu’ils guérissent complètement. Si vous ne vous reposez pas suffisamment pendant cette période, votre corps n’aura pas assez d’énergie pour se remettre sur pied et commencer à se remettre de l’opération. Il est donc très important que vous vous reposiez suffisamment pour que votre corps puisse commencer à guérir rapidement.

Restez hydraté

Le resserrement vaginal est un processus qui implique l’élimination de tissus des parois vaginales. Cela signifie qu’il y aura une augmentation de la perte de sang pendant l’opération, ce qui peut entraîner une déshydratation. Pour éviter cela, veillez à boire beaucoup d’eau avant et après l’opération. Si une perfusion est installée dans le cadre de votre plan de traitement, assurez-vous qu’elle fonctionne correctement afin d’éviter tout problème de déshydratation pendant le processus de récupération.

Restez propre

Après votre chirurgie de resserrement vaginal, il est important que vous preniez soin de vous en restant propre. Vous pouvez le faire en lavant vos parties intimes à l’eau tiède et au savon doux. Il est préférable d’éviter d’utiliser des savons parfumés, car ils peuvent provoquer des irritations dans vos parties intimes. Vous devez également éviter de prendre des bains pendant au moins une semaine, car les bains ont tendance à assécher la peau sensible et à la rendre plus vulnérable aux infections.

N’utilisez pas de tampons pendant environ deux semaines après l’intervention.

Après l’intervention, évitez d’utiliser des tampons pendant au moins deux semaines afin d’éviter tout risque d’infection due à des bactéries qui passeraient dans votre sang par l’urètre. Les menstruations sont différentes pour chaque femme, donc si vous avez des questions sur le moment où elles reprendront après l’opération, demandez à votre médecin à l’avance afin de ne pas vous exposer accidentellement à un risque d’infection.

Évitez les rapports sexuels pendant au moins deux semaines après l’opération.

Pour éviter les infections et les cicatrices, abstenez-vous de tout rapport sexuel pendant au moins deux semaines après l’opération. Après cette période, vous pouvez reprendre une activité sexuelle si vous êtes à l’aise avec celle-ci. Si vous ressentez une gêne lors des rapports sexuels, arrêtez immédiatement et consultez votre médecin. Ce dernier pourra vous prescrire un antibiotique pour vous aider à soulager la gêne.

Essayez d’éviter les vêtements serrés.

Les vêtements serrés peuvent provoquer une gêne et une irritation dans vos parties intimes. Ils peuvent également provoquer une transpiration excessive qui peut entraîner des irritations et des infections cutanées. Par conséquent, il est préférable que vous portiez des vêtements amples jusqu’à ce que le gonflement disparaisse complètement. Cela peut prendre jusqu’à deux semaines, selon l’importance de l’enflure après l’intervention.

Envisagez de prendre des médicaments contre la douleur

Des analgésiques peuvent être prescrits par votre médecin pour réduire l’inconfort pendant le rétablissement après une chirurgie de resserrement vaginal. Vous devriez discuter avec lui du type d’analgésique qui vous conviendrait le mieux avant de commencer à le prendre.

Utilisez une poche de glace ou une compresse froide

La glace est l’un des meilleurs moyens de réduire l’enflure après tout type de chirurgie, mais elle est particulièrement importante après une intervention de resserrement vaginal. Appliquez une poche de glace ou une compresse froide pendant 15 minutes à la fois, toutes les deux heures, pendant le premier ou les deux premiers jours suivant l’intervention. Cela aidera à réduire le gonflement et l’inconfort dans la zone où votre médecin a pratiqué l’intervention. Évitez d’utiliser des compresses chaudes, car elles peuvent provoquer une irritation supplémentaire et un gonflement accru.

Portez des serviettes hygiéniques féminines

Les serviettes hygiéniques féminines doivent être portées entre les règles et pendant le sommeil pour éviter les fuites de sang et les pertes vaginales. Vous devez également les porter lorsque vous sortez, si possible, car il arrive parfois que des saignements se produisent même en l’absence de signes visibles.

Appliquez une pommade si nécessaire.

La pommade est l’une des choses les plus importantes dont vous aurez besoin pendant votre convalescence. Elle aide à soulager la douleur et à réduire le gonflement. Vous devez appliquer de la pommade chaque fois que vous urinez ou allez à la selle après l’opération. Veillez à nettoyer la zone concernée à l’eau chaude avant d’appliquer la pommade.

Suivez les instructions de votre médecin

Il est extrêmement important de suivre les instructions de votre médecin en ce qui concerne le rétablissement du resserrement vaginal. Si votre médecin vous dit d’y aller doucement pendant quelques jours après l’opération, il est préférable de l’écouter. Cela contribuera à garantir le bon déroulement de votre convalescence et donnera à votre corps le temps de guérir correctement après l’opération.

Rendre votre environnement plus confortable

Il est important que vous rendiez votre environnement aussi confortable que possible. Vous ne devez pas rester assis dans la même position pendant trop longtemps, car cela peut provoquer des douleurs et des gonflements. Veillez également à ce que la température de la pièce ne soit ni trop froide ni trop chaude, car cela peut également entraîner une gêne pendant la convalescence.

Portez des sous-vêtements en coton.

Ce type de sous-vêtements permet une meilleure circulation de l’air que les autres types de sous-vêtements car ils n’emprisonnent pas la chaleur autour des organes génitaux. Les sous-vêtements en coton permettent également d’absorber la sueur autour de la zone de la vulve afin qu’elle ne soit pas irritée par celle-ci.

Évitez de soulever des objets lourds.

Vous devez éviter de soulever des objets lourds pendant votre période de rétablissement, car cela peut endommager vos muscles et vos tissus. Si vous devez soulever quelque chose, veillez à le faire avec précaution et lentement. Veillez également à ne pas faire trop d’exercices ou d’activités, car cela peut également augmenter le risque d’endommager vos muscles ou vos tissus.

Utilisez un lubrifiant pendant les rapports sexuels

Si vous n’utilisez pas de lubrifiant, vous risquez de ressentir une douleur et une gêne lors des rapports sexuels avec votre partenaire. Les lubrifiants tels que Astroglide ou K-Y Jelly peuvent être utilisés pour réduire les frottements et rendre la pénétration plus facile et plus confortable pour vous deux. Certains médecins recommandent également l’utilisation de lubrifiants pendant le processus de cicatrisation, car cela peut aider à empêcher les cicatrices d’être irritées par le frottement entre le vagin et un tampon ou un pénis pendant les rapports sexuels.

Communiquez avec votre partenaire

Votre partenaire jouera un rôle important dans votre processus de guérison. Il ou elle peut s’assurer que vous vous reposez suffisamment et que vous évitez les activités intenses. Il ou elle peut également vous accompagner à vos rendez-vous thérapeutiques et vous aider à vous occuper de vos soins à domicile, comme prendre un bain, vous habiller et préparer les repas. En outre, il est important que vous communiquiez tous les deux ouvertement et honnêtement sur ce qui se passe dans votre corps, afin qu’aucun de vous ne se sente mal à l’aise ou gêné d’aborder ces sujets.

Ne fumez pas.

Fumer peut rendre le processus de resserrement chirurgical plus douloureux et peut entraîner des complications postopératoires. Si vous fumez, parlez à votre médecin des moyens d’arrêter de fumer avant la date de votre chirurgie.

N’utilisez pas de toilettes publiques

Les salles de bains publiques sont des lieux de reproduction pour les bactéries et autres germes qui peuvent vous rendre malade s’ils pénètrent dans votre corps par la bouche ou le nez ou en entrant en contact avec la peau de vos mains lorsque vous les lavez dans un lavabo de salle de bains publique. Pour éviter ce risque, évitez d’utiliser les toilettes publiques, sauf en cas de nécessité absolue. Si vous devez en utiliser une, utilisez un désinfectant pour les mains avant de toucher quoi que ce soit et lavez-vous soigneusement les mains lorsque vous avez fini de l’utiliser.

Pratiquez les Kegels

Les exercices de Kegel sont des contractions simples des muscles du plancher pelvien qui renforcent les muscles à la base du bassin. Ils peuvent faciliter l’évacuation des selles et le contrôle de la vessie, ainsi que la satisfaction sexuelle, en améliorant le tonus musculaire de votre plancher pelvien. Les exercices de Kegel doivent être pratiqués plusieurs fois par jour pour en tirer le maximum de bénéfices.

Portez des sous-vêtements amples

Vous devez également porter des sous-vêtements amples après une opération de resserrement vaginal. Par exemple, une culotte en coton est un bon choix car elle permet la circulation de l’air autour de vos parties intimes et vous procure du confort tout au long de la journée. Les sous-vêtements serrés peuvent causer de l’inconfort lorsque vous vous asseyez ou marchez pendant de longues périodes, il est donc préférable de ne pas les porter pendant le rétablissement après une chirurgie de resserrement vaginal.

Évitez les rapports sexuels non protégés jusqu’à ce que votre médecin vous dise que vous pouvez le faire.

Vous ne devez avoir des rapports protégés que lorsque votre médecin vous donne le feu vert, car les rapports non protégés peuvent entraîner une infection ou d’autres complications. Vous devez également éviter d’avoir des partenaires multiples jusqu’à ce que vous ayez franchi toutes les étapes de votre plan de traitement, même s’il s’agit de relations monogames où chacun subit régulièrement des tests de dépistage des IST (infections sexuellement transmissibles).

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *