• 61
  • 0

Si vous vous remettez d’une chirurgie de la gynécomastie, il est important de suivre certains conseils pour vous aider à rester en bonne santé.

La gynécomastie est une affection caractérisée par une augmentation de la taille des seins masculins due à l’accumulation d’un excès de graisse et/ou de tissu glandulaire. Plusieurs facteurs peuvent en être la cause, comme un déséquilibre hormonal, l’obésité, la génétique ou le vieillissement.

Dans la plupart des cas de gynécomastie, une intervention chirurgicale est nécessaire pour corriger le problème. L’intervention consiste à retirer l’excès de graisse et de tissu glandulaire de la zone mammaire pour en réduire la taille. Il existe différents types de méthodes chirurgicales qui peuvent être utilisées pendant la récupération de la gynécomastie, en fonction de vos besoins et de vos préférences.

Si vous vous remettez d’une chirurgie de la gynécomastie, vous pouvez ressentir une certaine douleur et un gonflement. Ce sont des effets secondaires normaux de l’intervention, mais il y a des choses que vous pouvez faire pour les prévenir. 

Voici quelques conseils qui vous aideront à rester en bonne santé pendant la récupération de votre gynécomastie :

1. Suivez les instructions de votre médecin.

Votre médecin vous donnera probablement des instructions spécifiques sur la façon de prendre soin de vous pendant le processus de guérison. Il pourra vous recommander d’éviter certaines activités et certains exercices, ainsi que certains aliments, afin de garantir une guérison correcte et sûre. Suivez attentivement ces instructions pour éviter tout problème lié à votre nouvelle silhouette.

2. Restez actif.

Si vous êtes une personne active avant l’opération, c’est le moment de continuer à l’être après l’opération. Cela vous aidera à garder des muscles toniques et sains, ce qui est important pour que la zone de la poitrine reste ferme et plate une fois que le gonflement aura diminué. Au début, vous aurez probablement un peu de gonflement autour des sites d’incision, mais si vous continuez à bouger, il devrait disparaître avec le temps sans que vous ayez besoin de soins particuliers.

3. Restez hydratée.

Buvez beaucoup d’eau pendant votre convalescence. Il est important de boire au moins huit verres d’eau par jour pour aider à éliminer les toxines et maintenir un équilibre sain des fluides dans votre corps. L’eau aide à garder votre peau hydratée et à maintenir votre niveau d’énergie pendant votre guérison. Si vous ne buvez pas assez d’eau chaque jour, vous risquez de vous sentir fatigué et léthargique.

4. Dormez sur le dos pour éviter que votre poitrine n’enfle davantage.

Dormir sur le ventre aggravera votre état, car la gravité exercera une pression sur vos seins et les rendra plus volumineux qu’ils ne le sont déjà.

5. Intégrez progressivement l’exercice à votre rétablissement.

Il se peut que vous soyez gêné(e) par votre apparence après avoir subi une intervention chirurgicale ou un autre traitement contre la gynécomastie. L’exercice physique peut vous aider à reprendre confiance en vous et à vous sentir mieux dans votre peau. Commencez par des exercices doux comme la marche, la natation ou le vélo et augmentez progressivement l’intensité jusqu’à ce que vous ayez retrouvé votre routine habituelle.

6. Évitez les activités sexuelles pendant les premières semaines de votre rétablissement.

Vous pouvez avoir envie d’avoir des rapports sexuels, mais il est préférable d’attendre que votre médecin vous dise que vous pouvez le faire. Il se peut que vos seins soient sensibles et gonflés, et qu’il y ait des bleus et des gonflements autour des mamelons ou du site d’incision. De plus, le fait d’avoir des relations sexuelles trop tôt après l’opération peut causer une douleur et un inconfort inutiles.

7. Limitez la prise de médicaments autres que ceux prescrits par votre médecin.

Vous devez toujours suivre les instructions données par votre médecin concernant la prise de médicaments pour cette affection. Ne prenez aucun autre médicament sans consulter au préalable votre médecin, car ces médicaments peuvent avoir des effets négatifs sur votre organisme s’ils sont pris en même temps que d’autres médicaments prescrits pour le traitement de la gynécomastie.

8. Mangez des repas sains et équilibrés – Ne vous laissez pas aller à avoir trop faim.

Adoptez une alimentation saine, riche en fruits, légumes, céréales complètes, sources de protéines maigres et produits laitiers à faible teneur en matières grasses. Dans la mesure du possible, choisissez des aliments biologiques qui sont moins susceptibles de contenir des pesticides ou des herbicides nocifs qui pourraient causer des problèmes de santé pendant que vous vous remettez de la gynécomastie. Essayez de limiter autant que possible les aliments transformés, car ces aliments ont tendance à être riches en sodium (sel) et autres additifs artificiels qui peuvent être mauvais pour votre santé globale pendant cette période.

9. Gérez votre niveau de stress.

Si vous vous sentez stressé ou anxieux à cause de votre maladie, essayez des techniques de relaxation comme la respiration profonde ou la méditation. Des études ont montré que la gestion du stress peut contribuer à améliorer la santé globale et à réduire l’inflammation dans le corps.

10. Adoptez une bonne hygiène.

Vous allez beaucoup transpirer et vous doucher au cours des premières semaines après l’opération. Il est donc important d’adopter de bonnes habitudes d’hygiène. La meilleure façon d’y parvenir est de prendre une douche au moins deux fois par jour ou après toute activité qui vous fait transpirer excessivement (comme l’exercice). Utilisez du savon et de l’eau chaude pour bien nettoyer la zone de votre poitrine, mais ne frottez pas trop fort, car cela pourrait provoquer des irritations. Lorsque vous vous séchez, tapotez-vous au lieu de frotter car cela peut irriter la peau.

11. Protégez votre incision – gardez-la propre et hydratée.

Après votre intervention, il est important que vous protégiez votre incision de la saleté et des germes. Vous devez recouvrir votre cicatrice d’un pansement à tout moment, sauf lorsque vous prenez une douche. Lorsque vous prenez une douche, utilisez un savon doux et séchez-la en tapotant doucement avec une serviette propre. Ne frottez pas votre cicatrice, car cela pourrait l’irriter davantage. La cicatrice sera rouge pendant plusieurs semaines avant de s’estomper en une coloration rosée qui finira par disparaître complètement avec le temps.

12. Bougez

L’exercice est un moyen de se remettre rapidement de la gynécomastie. Plus vous êtes actif, plus votre corps sera en mesure d’absorber les œstrogènes et les autres hormones à l’origine de la gynécomastie. Si vous ne pouvez pas faire d’exercice à cause de la douleur ou de l’enflure, essayez des exercices simples comme la marche ou des tâches ménagères comme passer l’aspirateur ou passer la serpillière. Cela aidera à soulager une partie de la pression exercée sur votre poitrine et à faciliter l’absorption par votre corps des fluides liés aux hormones qui entraînent un gonflement.

13. Prenez soin de votre corps

Il est important de prendre soin de votre corps après la chirurgie. Vous devez notamment veiller à bien manger, à bien dormir et à faire de l’exercice régulièrement. Ne soulevez rien de lourd et n’essayez pas de faire des activités physiques intenses avant que votre médecin ne vous y autorise. Essayez également de ne pas vous stresser pendant cette période, car cela peut également ralentir le temps de récupération.

14. Allez-y doucement pendant les premiers jours

Une fois l’opération terminée, vous serez probablement endolori et fatigué pendant les quelques jours qui suivront. Il est important de vous reposer pendant cette période et d’éviter les activités physiques intenses. Vous devez également éviter de soulever des charges lourdes ou de vous livrer à toute autre activité qui demande un effort important. Cela inclut les rapports sexuels, du moins jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux, car ils exercent une pression supplémentaire sur vos incisions et peuvent entraîner leur réouverture prématurée ou leur rupture complète si vous ne faites pas attention.

15. Utilisez des poches de glace au besoin en cas d’inconfort

Vous devez vous attendre à un certain gonflement après l’opération, car votre corps essaie de se guérir en accumulant du liquide autour de la zone affectée. Cela peut entraîner une certaine gêne, notamment lorsque vous vous asseyez ou que vous marchez, et il est important de réduire le gonflement autant que possible pendant cette période. Une façon simple d’y parvenir est d’utiliser des poches de glace après l’intervention ; placez-les sur votre poitrine pendant 10 minutes à la fois pour aider à réduire le gonflement, les ecchymoses et la douleur causés par un gonflement excessif autour de la poitrine.

16. Envisagez de vous faire masser

La massothérapie peut aider à réduire la douleur, le gonflement et les autres symptômes associés à la gynécomastie. Un kinésithérapeute ou une masseuse peut utiliser des techniques de massage de style suédois pour aider à détendre les muscles de votre poitrine et à soulager les tensions dans la région thoracique.

17. Prenez soin de votre peau pendant la période de cicatrisation.

La gynécomastie peut provoquer une irritation de la peau en raison de l’excès de dépôts de graisse sous la peau. Essayez d’utiliser une crème hydratante sur votre poitrine après l’opération pour la garder douce et lisse. Essayez également d’éviter autant que possible de porter des vêtements serrés ou des objets qui frottent contre la zone.

18. Essayez de ne pas fumer.

Fumer des cigarettes ou boire de l’alcool peut nuire à la circulation sanguine, ce qui signifie qu’une quantité moindre de sang riche en oxygène est acheminée vers les tissus de l’ensemble du corps – y compris les tissus de la région mammaire – ce qui ralentit la guérison des plaies ou des incisions pratiquées pendant l’intervention.

19. Ne conduisez pas lorsque vous prenez des analgésiques.

Si vous prenez des narcotiques ou d’autres médicaments contre la douleur, prenez-les selon la prescription de votre médecin, mais ne conduisez pas si vous les prenez. Vous pourriez être tenté de conduire parce que vous voulez rentrer chez vous ou aller quelque part rapidement, mais si vous prenez trop de vos analgésiques et que cela affecte votre capacité à conduire en toute sécurité, cela pourrait entraîner un accident qui blesse ou tue quelqu’un d’autre. Si un accident se produit alors que vous conduisez sous l’influence d’un analgésique, il y a de graves conséquences juridiques, notamment des amendes et éventuellement une peine de prison.

20. Prenez votre temps pour guérir.

La chirurgie de la gynécomastie est relativement rapide par rapport à d’autres types de chirurgie plastique. Cependant, les incisions ont besoin d’un certain temps pour cicatriser complètement, ce qui peut prendre entre une semaine et trois mois selon la taille des incisions et leur capacité à cicatriser naturellement sans points de suture pour les maintenir fermées pendant cette période. Il est possible que vous ressentiez un gonflement, des ecchymoses ou une sensibilité à l’endroit des incisions pendant cette période, ainsi qu’une douleur lorsque vous bougez certains muscles ou que vous faites certains mouvements (comme vous pencher) qui exercent une pression sur les structures tissulaires environnantes, comme les nerfs ou les vaisseaux sanguins.)

21. Portez des vêtements amples

Dans le cadre du processus de récupération de votre gynécomastie, il est important de suivre toutes les instructions postopératoires fournies par votre médecin. Il s’agit notamment de prendre les médicaments antidouleur prescrits en temps voulu et de porter des vêtements amples autour du site de l’incision afin qu’ils ne frottent pas sur les zones sensibles de la peau. Vous pouvez également envisager d’utiliser un bandage élastique pour un soutien supplémentaire ou une thérapie de compression si vous avez des problèmes de gonflement au moment de l’opération.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *