19 conseils pour se préparer à un lifting du cou
  • 123
  • 0

Le lifting du cou, également connu sous le nom de lifting du cou et d’augmentation du menton, est une intervention chirurgicale destinée à retendre la peau relâchée et à éliminer l’excès de graisse dans la région du cou. Cette intervention peut être réalisée conjointement avec un lifting du visage ou seule.

Le lifting du cou est pratiqué pour améliorer l’apparence de la zone du cou d’une personne. L’intervention resserre la peau lâche et élimine l’excès de graisse de la zone du cou. L’opération peut être réalisée en conjonction avec un lifting du visage ou seule.

Le lifting du cou est une intervention cosmétique qui consiste à retirer l’excès de graisse, de peau et de tissu de la zone du cou. Elle est couramment utilisée pour redonner une apparence plus jeune à la zone du cou, en particulier chez les patients qui ont perdu du poids ou chez ceux qui vieillissent.

Le lifting du cou peut être effectué de différentes manières, en fonction de la gravité du problème à résoudre. L’intervention peut être réalisée avec une liposuccion seule ou avec d’autres techniques telles que le resurfaçage cutané au laser ou la dermabrasion.

Si vous envisagez de subir un lifting du cou, voici quelques conseils pour vous aider à vous préparer :

Choisissez un chirurgien qualifié

Assurez-vous que votre médecin a l’expérience de ce type d’intervention et qu’il a pratiqué de nombreuses interventions similaires dans le passé. Assurez-vous également qu’il dispose de bonnes critiques de la part de patients qui ont subi la même intervention dans le passé.

Soyez honnête sur vos antécédents médicaux

Avant de prendre rendez-vous, informez votre médecin de tous vos problèmes de santé ou allergies. Cela inclut tous les médicaments que vous prenez. Votre médecin voudra également savoir si vous avez déjà subi une intervention chirurgicale ou si vous avez déjà eu des problèmes de santé. Ces informations sont importantes car elles permettront de garantir que vous recevrez le traitement le plus sûr et le plus efficace possible.

Arrêter de fumer

Le tabagisme est un facteur de risque connu de vieillissement de la peau. Fumer du tabac, des pipes et des cigares peut entraîner une inflammation chronique qui peut causer des rides prématurées et endommager les fibres élastiques de la peau. Arrêtez de fumer avant votre intervention de lifting du cou. Si vous n’avez pas encore arrêté, arrêtez de fumer maintenant ! Le tabagisme est nocif pour votre santé à bien des égards. Il compromet la qualité de votre peau, accélère le processus de vieillissement et augmente votre risque de développer un cancer.

Parlez-en à votre chirurgien

Votre chirurgien sera en mesure de répondre à toutes les questions que vous vous posez sur cette intervention. Assurez-vous d’avoir fait des recherches sur vos options et de comprendre ce qu’un lifting du cou peut faire pour vous.

Mangez des aliments sains

Mangez des aliments sains pendant au moins quatre semaines avant l’intervention. Évitez les aliments salés, les aliments épicés, les boissons gazeuses et l’alcool pendant les deux semaines précédant l’opération. Évitez de fumer au moins quatre semaines avant l’intervention. Évitez de prendre de l’aspirine ou de l’ibuprofène deux jours avant l’opération en raison du risque accru de saignement.

Gérez vos attentes

Le lifting du cou n’est pas un remède miracle contre les rides et la peau lâche, mais il peut améliorer considérablement la zone du cou. L’intervention vous permet d’avoir une apparence plus jeune en resserrant la peau relâchée et en éliminant l’excès de graisse dans la zone du cou. Avant de procéder à un lifting du cou, il est important de comprendre ce que l’intervention peut et ne peut pas faire pour vous.

Tenez compte de votre temps de récupération.

Si vous souffrez d’un problème de santé à long terme qui limite votre mobilité, comme l’arthrite ou la fibromyalgie, demandez à votre médecin combien de temps vous devez attendre avant de subir un lifting du cou. Bien qu’il n’y ait pas d’âge minimum ou maximum pour subir cette intervention, si vous avez plus de 65 ans, votre chirurgien peut vous recommander d’attendre que les premiers signes de vieillissement apparaissent sur votre visage et votre cou.

Discutez de vos attentes avec votre médecin.

Discutez de ce que vous espérez obtenir de cette intervention. Vous devez être réaliste quant aux résultats que vous pouvez attendre de la chirurgie et au temps qu’il faudra pour que ces résultats apparaissent. Demandez s’il existe d’autres traitements susceptibles d’améliorer votre apparence sans recourir à la chirurgie.

Faites des recherches

La chose la plus importante que vous puissiez faire est de vous informer sur les procédures de chirurgie plastique et les risques potentiels qu’elles comportent. Lisez les commentaires des patients, parlez avec le chirurgien et d’autres patients qui ont subi des interventions similaires, et renseignez-vous sur ce à quoi vous devez vous attendre pendant la convalescence.

Envisagez d’abord de perdre du poids

Si vous êtes en surpoids, perdre les kilos superflus en suivant un régime et en faisant de l’exercice peut faire une énorme différence dans l’aspect de votre peau. Un lifting du cou est généralement associé à une liposuccion pour éliminer l’excès de graisse dans la région du cou. Cela peut aider à atténuer les rides et à resserrer la peau relâchée autour de la mâchoire et du menton.

Maîtrisez vos allergies

Si vous souffrez d’allergies, essayez de les maîtriser avant de subir un lifting du cou. Les allergies peuvent empêcher votre corps de guérir correctement après l’opération, ce qui augmente le risque de complications, voire de nécessiter d’autres interventions chirurgicales.

Restez hydraté

Avant votre intervention, il est important de rester hydraté. Boire beaucoup d’eau peut vous aider à éviter la déshydratation, qui peut provoquer des contractions musculaires et augmenter le risque de complications pendant l’opération.

Évitez les médicaments anticoagulants

Certaines personnes prennent des médicaments anticoagulants avant de subir une intervention de chirurgie esthétique telle qu’un lifting du visage ou du cou. Ces médicaments peuvent augmenter les saignements et rendre difficile l’évaluation précise par votre médecin de la quantité de travail à effectuer pendant l’opération. Il est préférable d’éviter de prendre ces médicaments avant de subir tout type de chirurgie plastique, car ils pourraient interférer avec votre temps de récupération et entraîner des complications pendant votre intervention.

Évitez la lumière directe du soleil.

Vous devez éviter toute exposition au soleil pendant au moins deux semaines avant l’intervention, car cela peut entraîner une décoloration de la zone où l’incision sera pratiquée. Si vous prévoyez de voyager pendant cette période, assurez-vous de porter un écran solaire et de rester à l’ombre autant que possible.

Arrêtez de boire de l’alcool

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que la consommation d’alcool peut faire paraître votre visage plus vieux qu’il ne l’est réellement. L’alcool incite le corps à produire davantage de radicaux libres, qui endommagent les cellules saines de la peau. Le stress supplémentaire imposé au foie par le traitement de tout cet alcool fait également vieillir la peau plus rapidement. Il est donc important d’arrêter de boire de l’alcool avant l’opération et pendant au moins deux semaines après l’opération.

Évitez de vous maquiller et de porter des bijoux le jour de l’intervention.

Le chirurgien vous recommandera probablement d’arrêter de vous maquiller deux semaines avant la date de l’intervention. En effet, le maquillage peut interférer avec les sutures et provoquer des cloques à la longue. De même, si vous portez des boucles d’oreilles ou d’autres bijoux qui pourraient interférer avec l’intervention, assurez-vous de les retirer avant l’opération. Si vous avez des tatouages ou des piercings dans la zone où vous allez subir votre lifting du cou, assurez-vous que le tatoueur ou le perceur les enlève avant l’intervention. Il se peut que les tatouages doivent être retouchés après l’intervention ; en revanche, les piercings devront être retirés complètement car ils peuvent provoquer des plaies ou des infections pendant la convalescence.

Hydratez votre peau

Après un lifting du cou, vous aurez quelques bleus et gonflements. Pour minimiser ces effets, gardez votre peau hydratée à l’aide d’une crème hydratante ou d’une pommade fade. Évitez d’utiliser des lotions et des savons parfumés pendant cette période, car ils peuvent irriter la peau. Vous pouvez également utiliser une poche de glace ou des packs de gel sur la zone pendant 15 minutes à la fois, toutes les heures environ, pendant plusieurs jours après la chirurgie.

Dormez suffisamment chaque nuit.

Dormir suffisamment est essentiel pour être en bonne santé en général, mais surtout si vous prévoyez de subir une intervention de chirurgie esthétique au niveau du cou ! Des études montrent que les personnes qui dorment six heures ou moins par nuit sont plus susceptibles de développer une dépression que celles qui dorment sept ou huit heures par nuit, alors assurez-vous de vous reposer suffisamment chaque nuit avant de passer sous le scalpel !

Posez vos questions.

Avant de prendre rendez-vous, parlez à votre médecin de l’intervention, notamment de la durée de l’opération, du type d’anesthésie que vous recevrez (locale ou générale) et de la période de récupération à laquelle vous devez vous attendre après l’opération. N’oubliez pas de poser des questions sur les complications potentielles associées à cette intervention particulière, ainsi que sur les autres interventions qui pourraient constituer une meilleure option pour vos besoins.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *