19 conseils pour se préparer à la gynécomastie
  • 31
  • 0

Les hommes qui souffrent de gynécomastie ou de “seins d’homme” ont une excellente option pour corriger leur apparence. La gynécomastie est une affection dans laquelle les hommes développent des seins en raison d’un déséquilibre hormonal ou d’une prise de poids. Cette affection peut être causée par des stéroïdes anabolisants, des médicaments ou une maladie.

La chirurgie de la gynécomastie est réalisée sous anesthésie générale et dure environ une heure. L’intervention consiste à retirer l’excès de tissu mammaire par une petite incision pratiquée dans la zone de l’aisselle. Cette chirurgie n’implique pas de liposuccion ou de réduction mammaire et n’affecte pas le mamelon ou la couleur de la peau.

Après l’intervention, vous aurez besoin de quelqu’un pour vous reconduire chez vous et vous aider pendant la période de récupération initiale. Votre médecin vous recommandera probablement de vous ménager pendant au moins une semaine après l’intervention. Vous pouvez vous attendre à un certain gonflement, mais celui-ci devrait disparaître dans les deux semaines suivant l’intervention.

Voici quelques conseils pour vous préparer à la chirurgie de la gynécomastie :

Obtenez les bonnes informations

Avant de décider de vous faire opérer, discutez avec votre médecin des risques et des avantages de l’intervention. Assurez-vous de comprendre ce qui se passe à chaque étape du processus afin de pouvoir prendre une décision éclairée sur vos soins.

Évitez de fumer

Le tabagisme détériore la circulation sanguine vers le cœur et les poumons, deux organes essentiels pendant l’opération. Il augmente également votre risque de développer des infections postopératoires telles que la pneumonie et l’insuffisance respiratoire – des conditions qui peuvent entraîner la mort ou une invalidité à long terme si elles ne sont pas traitées.

Évitez de boire de l’alcool

La consommation d’alcool avant une opération peut entraîner des saignements excessifs et d’autres complications. Vous devez éviter de consommer de l’alcool pendant au moins deux semaines avant votre opération. Si vous avez des antécédents d’abus d’alcool, il est conseillé de demander une aide médicale avant de subir une intervention chirurgicale.

Arrêtez de prendre certains médicaments

Votre médecin peut être amené à modifier votre régime médicamenteux avant l’intervention ou pendant votre convalescence si vous prenez des médicaments tels que l’aspirine, l’ibuprofène ou d’autres anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ces médicaments peuvent aggraver les ecchymoses après l’opération et augmenter votre risque de saignement pendant ou après l’opération. Si votre médecin vous prescrit des médicaments avant votre intervention, demandez s’ils peuvent être pris à des moments différents de ceux prescrits pour les soins postopératoires.

Obtenez l’accord de votre médecin

Avant de prendre rendez-vous avec un chirurgien esthétique, parlez-en à votre médecin. Votre chirurgien évaluera votre état de santé et déterminera si la chirurgie est sans danger pour vous. Il pourra également vous recommander des moyens de réduire la taille de vos seins par des méthodes non chirurgicales avant d’envisager la chirurgie comme option de traitement.

Préparez la zone où vous allez récupérer

Préparez la zone où vous allez récupérer de l’intervention. Selon le type de chirurgie que vous avez choisi, vous pourrez récupérer à votre domicile ou dans un centre de soins ambulatoires. Dans les deux cas, assurez-vous que les meubles ou autres objets présents dans la pièce ont été déplacés hors de portée de vos bras et de vos jambes afin de ne pas les gêner pendant leur convalescence. Si vous prévoyez de passer la nuit dans un centre de soins ambulatoires après l’opération, apportez un oreiller, une couverture et un ensemble de draps supplémentaires afin d’être à l’aise lorsque vous vous reposerez sur leurs lits après avoir subi une chirurgie de la gynécomastie.

Suivez les instructions de votre médecin

Lorsque vous vous préparez pour la chirurgie de la gynécomastie, veillez à suivre toutes les instructions de votre médecin. Il s’agit notamment de suivre les restrictions alimentaires qu’il vous a données, de prendre tous les médicaments comme indiqué et de suivre toute autre instruction concernant votre santé ou votre mode de vie.

Commencez un régime alimentaire sain

Une alimentation saine aide votre corps à se débarrasser des graisses superflues et maintient votre cœur en bonne santé. Vous pouvez manger beaucoup de fruits et de légumes car ils fournissent des vitamines et des minéraux essentiels dont votre corps a besoin pour lutter efficacement contre les maladies. Il est également important de boire au moins huit verres d’eau par jour, car la déshydratation peut entraîner de nombreux problèmes de santé, dont la gynécomastie.

Faites vos recherches avant de choisir un chirurgien

La chirurgie de la gynécomastie est relativement courante, vous ne devriez donc avoir aucun mal à trouver un chirurgien qualifié qui exerce près de chez vous. Demandez à des amis ou à des membres de votre famille qui ont subi cette intervention ; ils connaissent peut-être quelqu’un qui pourrait vous donner un avis honnête sur son expérience avec son chirurgien. Vous pouvez également vous adresser à l’hôpital ou à l’école de médecine de votre région pour obtenir des recommandations sur les chirurgiens qui pratiquent régulièrement des opérations de la gynécomastie.

Arrêter de prendre des anticoagulants

Si vous prenez des médicaments contenant des anticoagulants, tels que l’aspirine ou l’ibuprofène, il est important que vous arrêtiez de les prendre au moins deux semaines avant l’opération prévue. Les anticoagulants peuvent augmenter les saignements pendant l’opération et peuvent également causer des problèmes de cicatrisation après l’opération.

Informez votre médecin de tous les médicaments que vous prenez actuellement.

Informez votre médecin de tous les médicaments que vous prenez, y compris les médicaments en vente libre et sur ordonnance, les vitamines et les suppléments. Certains médicaments peuvent augmenter le risque de saignement pendant l’opération ou entraîner des complications pendant l’anesthésie.

Assurez-vous d’avoir quelqu’un pour vous reconduire chez vous après l’opération.

Vous aurez probablement très mal et ne serez pas en mesure de conduire vous-même depuis l’hôpital. Demandez à quelqu’un de venir vous chercher à l’hôpital et de s’occuper de vous pendant au moins une nuit après votre opération.

Essayez de bien vous reposer la veille de l’intervention.

Vous ne voulez pas être fatigué au moment de l’opération, car cela peut entraîner des complications et rendre votre rétablissement plus difficile. Veillez à passer une bonne nuit de sommeil afin d’être parfaitement reposé et alerte pendant l’intervention.

Portez des vêtements amples

Vous pouvez préparer votre garde-robe de manière à pouvoir porter des chemises amples ou des pulls lorsque vous vous rendez à l’hôpital pour votre opération. Il vous sera ainsi plus facile de vous habiller après l’opération et cela contribuera également à masquer les éventuels gonflements ou ecchymoses de l’intervention.

Nettoyez soigneusement votre poitrine

Ne vous rasez pas, ne vous épilez pas et n’utilisez pas de crème dépilatoire sur votre poitrine pendant au moins deux semaines avant l’opération – cela pourrait irriter la peau et entraîner une infection pendant l’intervention. Veillez également à ne pas utiliser de lotions ou d’huiles sur votre poitrine avant l’opération ; celles-ci peuvent augmenter le saignement pendant l’opération et nuire à la guérison par la suite.

Attendez-vous à ressentir une certaine douleur.

La chirurgie de la gynécomastie n’est pas très douloureuse, mais l’ouverture de votre poitrine et l’ablation de tissus nécessitent une anesthésie et un anesthésique local pour engourdir les choses, vous ressentirez donc une certaine gêne. La bonne nouvelle, c’est que la plupart des patients ressentent une légère douleur après l’opération, qui peut être gérée avec des analgésiques en vente libre.

Prévoyez un congé de travail

La durée moyenne d’une opération de gynécomastie est de 2 heures, mais cela varie en fonction de l’étendue de votre état. Vous pouvez avoir besoin de plus de temps si plusieurs interventions sont nécessaires ou si votre rétablissement est plus long que prévu. Votre médecin peut également vous recommander d’utiliser un vêtement de compression pour aider à réduire le gonflement et les ecchymoses. Ce vêtement doit être bien ajusté autour de votre poitrine, alors assurez-vous de vérifier avec lui la taille avant d’en acheter un en ligne ou en magasin.

Trouvez des moyens de vous détendre et de réduire le stress.

Apprenez des exercices de respiration, comme la respiration diaphragmatique, qui consiste à prendre des respirations profondes et à ne pas retenir son souffle pendant l’inspiration. Pratiquez ces exercices quotidiennement jusqu’à ce qu’ils deviennent une seconde nature et qu’ils soient faciles à faire en cas de besoin.

Ne prenez pas de stéroïdes.

Ces médicaments augmentent votre risque de développer une gynécomastie car ils poussent votre corps à produire des œstrogènes supplémentaires. Les stéroïdes peuvent également provoquer des effets secondaires graves, comme des lésions hépatiques et des problèmes cardiaques, s’ils sont utilisés pendant trop longtemps ou à fortes doses.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *