18 conseils pour se préparer au Brazilian Butt Lift
  • 144
  • 0

Le lifting brésilien des fesses est une intervention de chirurgie plastique qui vise à améliorer la taille, la forme et le contour des fesses. Cette intervention peut également être pratiquée sur les cuisses. Dans cette intervention, la graisse est prélevée dans une zone du corps, puis réinjectée dans la région des fesses. La quantité de graisse prélevée dépend de la quantité de graisse disponible dans les autres parties du corps.

Le lifting brésilien des fesses est une intervention de chirurgie esthétique qui soulève et resserre les fesses pour obtenir une apparence plus tonique, plus galbée et plus pleine. Grâce à cette intervention, la graisse est transférée d’autres parties du corps vers les fesses, ce qui permet d’obtenir une forme plus arrondie.

Voici quelques conseils pour vous préparer à votre Brazilian Butt Lift :

Perdez du poids

Si vous êtes en surpoids ou obèse, perdre du poids avant l’opération peut contribuer à améliorer vos résultats. La perte de poids après l’intervention améliorera également les résultats, mais il est plus facile de le faire avant l’intervention car les tissus supplémentaires issus de la greffe de graisse aideront à camoufler toute peau lâche restante ou tout renflement sous la peau.

Bien manger – Manger sainement

La première chose que vous devez faire est de manger sainement afin de vous débarrasser de tout excès de graisse dans votre corps. Si vous voulez subir une chirurgie de lifting des fesses brésiliennes, alors c’est l’une des choses clés que vous devez faire parce que s’il ya trop de graisse dans votre corps, alors il sera difficile pour le chirurgien de l’enlever sans laisser de cicatrices sur votre corps ou de causer tout autre dommage à votre santé. Veillez donc à bien manger afin qu’il ne reste pas de graisse excédentaire dans votre corps et que celle-ci puisse être retirée en toute sécurité sans causer de dommages à votre santé ou à votre apparence.

Restez hydraté

Vous perdrez une grande quantité de sang au cours de l’intervention et devrez le remplacer par des liquides. Veillez à boire beaucoup d’eau avant, pendant et après l’intervention. En fait, il peut être judicieux de choisir des liquides clairs plutôt que du lait ou du jus afin d’éviter la constipation ou d’autres problèmes digestifs.

Arrêtez de fumer au moins un mois avant l’intervention.

Le tabagisme peut affecter le résultat de votre opération et entraîner des complications pendant la convalescence. Il est préférable d’arrêter de fumer bien avant la date de l’intervention afin qu’il ne reste pas de nicotine dans votre organisme au moment de l’intervention.

Trouver un bon chirurgien plasticien

La première chose à faire avant de subir cette intervention est de trouver un bon chirurgien plasticien qui a de l’expérience dans la réalisation de lifting brésilien des fesses. Le chirurgien doit être en mesure de répondre à toutes vos questions sur l’intervention, afin que vous vous sentiez à l’aise pour la pratiquer.

Réduisez votre consommation d’alcool.

L’alcool peut affecter la capacité du foie à métaboliser les graisses et peut interférer avec la cicatrisation des plaies. Il est préférable de ne pas boire du tout pendant au moins trois semaines avant l’intervention, mais si vous le faites, limitez-vous à un verre de vin ou de bière par jour.

Allez-y doucement à la salle de sport avant l’opération

Vous avez trois semaines avant l’intervention pour être aussi actif que vous le souhaitez, mais pas plus de 30 minutes par jour. Ensuite, vous devrez vous ménager pendant au moins deux semaines avant l’intervention. L’exercice favorise la circulation et le flux sanguin, ce qui maintient les greffes de graisse en bonne santé pendant le processus de guérison. Si vous souhaitez conserver votre tonus musculaire, il est préférable de pratiquer des exercices légers tels que la marche ou le yoga après l’intervention jusqu’à ce que toutes les sutures soient retirées des sites d’incision (environ trois semaines). Ensuite, n’hésitez pas à reprendre une activité normale lorsque cela sera confortable pour vous.

Ne prenez pas d’anticoagulants

La prise d’anticoagulants peut augmenter le risque d’ecchymoses et d’enflure pendant l’opération et après le rétablissement. Vous devez arrêter de prendre tout type d’anticoagulant au moins deux semaines avant la date de votre chirurgie. Cela inclut l’aspirine, l’ibuprofène (Advil) et le naproxène sodique (Aleve).

Soyez conscient des risques

Le lifting brésilien des fesses dure généralement entre deux et quatre heures et nécessite une anesthésie générale. Le chirurgien pratiquera une incision autour de votre taille, prélèvera de la graisse dans d’autres parties de votre corps, puis l’injectera dans la zone de vos fesses. Vous recevrez également des antibiotiques pour réduire le risque d’infection, des analgésiques pour atténuer l’inconfort postopératoire et des antibiotiques pour prévenir les infections après l’opération. Après l’opération, vous pouvez souffrir d’un gonflement, d’ecchymoses, d’un engourdissement ou d’un engourdissement des jambes, de maux de tête ou de vertiges. Parmi les autres complications courantes, citons les saignements, les caillots sanguins dans les jambes ou les poumons (embolie pulmonaire), l’infection de la plaie ou le sérome (accumulation de liquide sous la peau).

Posez les bonnes questions

Il est important de poser les bonnes questions avant de passer sous le scalpel. N’hésitez pas à interroger votre chirurgien sur son expérience, ses qualifications et ses résultats. Il est également important de vous renseigner sur ses instructions postopératoires afin de pouvoir les suivre correctement après l’opération.

Assurez-vous de bénéficier d’un soutien adapté après votre opération.

Pour obtenir des résultats optimaux, il est important de bénéficier d’un soutien solide de la part de vos amis et des membres de votre famille, qui pourront vous aider dans vos tâches ménagères pendant votre convalescence. Assurez-vous qu’ils savent à quel point c’est important ! Votre médecin devrait également vous donner des informations sur ce à quoi vous devez vous attendre après l’opération et sur les médicaments qui vous seront prescrits. C’est également le bon moment pour recommencer à faire de l’exercice si vous ne l’avez pas fait récemment (avant l’opération).

Restez positif.

La meilleure façon de faire face à tout type de chirurgie est de rester positif quant au résultat. Si vous avez des doutes ou des inquiétudes au sujet d’un lifting brésilien des fesses, ne les laissez pas vous empêcher d’aller de l’avant avec l’intervention. Votre médecin sera en mesure de répondre à toutes vos préoccupations avant et après l’opération.

Portez des vêtements amples le jour de l’intervention.

Cela vous permettra de bouger plus librement et contribuera à prévenir l’apparition d’une infection potentielle due à une trop grande mobilité. Vous pouvez également porter des bas ou des jambières de compression à ce moment-là, car ils peuvent aider à réduire le gonflement après l’opération et à prévenir la formation de caillots sanguins dans vos jambes.

Arrêtez de prendre tout médicament non essentiel

Les liftings brésiliens des fesses prennent du temps à guérir et nécessitent beaucoup de repos après l’opération. Il est donc important d’arrêter de prendre tout médicament non essentiel deux semaines avant l’intervention, en particulier les anticoagulants comme l’aspirine ou le Plavix, et de demander à votre médecin quels sont les médicaments que vous pouvez prendre pendant votre convalescence.

Assurez-vous d’être mentalement préparé

Le lifting brésilien des fesses est une intervention très lourde qui nécessite une longue période de récupération. Il se peut que vous ayez besoin d’aide à la maison après l’intervention, et certaines personnes connaissent des complications telles qu’une infection ou un saignement. Assurez-vous de bien comprendre ce qu’il faut pour se remettre de cette intervention afin de ne pas vous décourager.

Ne vous précipitez pas pour prendre votre décision.

Vous avez peut-être vu des célébrités qui ont subi cette opération et vous pensez que cela vaut la peine pour vous aussi. Cependant, ne vous précipitez pas dans cette décision sans d’abord examiner vos options. Vous devrez faire preuve de patience pendant votre convalescence et voir comment les soins postopératoires se déroulent pour les autres avant de décider si passer sous le scalpel est une bonne solution pour vous.

Suivez les instructions de votre médecin

Votre chirurgien vous recommandera probablement d’arrêter de prendre de l’aspirine et des anticoagulants deux semaines avant l’opération afin de réduire le risque de saignement pendant l’opération. Vous devrez peut-être aussi arrêter de prendre certains médicaments jusqu’à quatre semaines après l’intervention. Veillez à suivre toutes les instructions données par votre chirurgien avant l’intervention afin d’éviter tout risque de complication pendant ou après l’opération.

Prévoyez un arrêt de travail de deux semaines.

Vous aurez besoin d’un congé après votre première intervention, puis après votre deuxième intervention, pour votre guérison et votre rétablissement. Si vous travaillez dans un bureau ou dans un magasin, cela ne signifie pas que vous ne pourrez pas reprendre le travail après deux semaines, mais que vous ne devrez pas courir partout pour faire des courses ou des projets nécessitant une activité physique intense.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *