• 67
  • 0

La rhinoplastie est une chirurgie esthétique qui est pratiquée pour remodeler, réduire et affiner l’apparence du nez. Cette opération peut vous aider à améliorer votre apparence en réduisant la taille de votre nez, en le rendant plus proportionnel à votre visage, en corrigeant une blessure ou en réglant des problèmes respiratoires.

La rhinoplastie peut être pratiquée sur des adultes et des enfants. Toutefois, l’intervention n’est pas recommandée pour les moins de 18 ans qui n’ont pas terminé leur croissance.

La rhinoplastie peut être une option si vous avez une bosse sur le nez, si vous ne respirez que par une seule narine, si vous avez un nez asymétrique ou une autre déformation nasale, ou si vous voulez changer la forme ou la taille générale de votre nez.

Avant de subir cette intervention, il est important que vous en sachiez plus sur l’intervention elle-même et ce qu’elle implique. Voici quelques conseils pour vous préparer à une rhinoplastie :

1. Ayez des attentes réalistes

Lorsque vous décidez de subir ou non une rhinoplastie, il est important d’avoir des attentes réalistes quant à ce que l’intervention peut accomplir. Si la rhinoplastie peut vous aider à obtenir un nez plus attrayant et plus proportionnel, elle ne peut pas modifier de manière significative la structure générale de votre visage. Si vous êtes mécontent d’autres aspects de votre visage que votre nez, la rhinoplastie n’est peut-être pas une solution efficace pour vous. En outre, si vous avez déjà à l’esprit une forme de nez idéale qui ne correspond pas à l’aspect naturel de votre propre nez, vous risquez d’être déçu après l’intervention.

2. Suivez attentivement les instructions

La première étape pour obtenir de meilleurs résultats avec une rhinoplastie est de suivre attentivement les instructions. Vous devez suivre les instructions de votre médecin concernant la durée du repos après l’opération et la quantité d’analgésiques que vous devez prendre chaque jour. Vous devez également suivre ses instructions concernant les positions de sommeil et la consommation d’aliments qui vous aideront à vous rétablir. Si vous suivez attentivement ces instructions et que vous n’essayez pas de vous surmener, vous pourrez vous remettre de cette opération beaucoup plus rapidement que si vous ne suivez pas attentivement les instructions du médecin.

3. Faites vos recherches

Avant de prendre rendez-vous avec un chirurgien, prenez le temps de faire des recherches sur la rhinoplastie en général ainsi que sur les chirurgiens de votre région qui pratiquent ce type de chirurgie esthétique. Demandez à des amis qui se sont fait opérer par leur propre médecin s’ils le recommanderaient et pourquoi ils ont fait ce choix. Consultez les avis en ligne (ou mieux encore, visitez des sites d’évaluation des patients comme HealthGrades) et découvrez ce que les autres ont dit de leurs expériences avec différents médecins avant d’en choisir un pour vous.

4. Soyez honnête sur ce que vous voulez et pourquoi.

Si vous n’êtes pas satisfait de la taille ou de la forme de votre nez, dites-le à votre médecin. Vous devez également être honnête quant à votre volonté d’accepter ou non les risques associés à l’intervention.

5. Soyez réaliste quant à la possibilité de complications.

La rhinoplastie est une intervention chirurgicale sur une zone sensible du corps, et il y a toujours un risque de complications. Certaines personnes ayant subi une rhinoplastie peuvent avoir besoin d’autres interventions chirurgicales par la suite si elles ne sont pas satisfaites de l’aspect de leur nez après la récupération de la première opération.

6. Ne laissez pas votre emploi ou vos horaires de cours affecter votre plan de traitement.

Si vous êtes très occupé au travail ou à l’école, vous pouvez attendre les vacances d’été pour vous faire opérer. Cela peut vous aider à vous rétablir sans trop manquer d’heures de cours ou de travail, tout en vous donnant plus de temps pour guérir avant de retourner en classe ou au travail.

7. Sachez que le rétablissement est progressif, mais qu’il en vaut la peine.

Votre nouveau nez aura une apparence différente immédiatement après l’opération, mais le gonflement continuera à diminuer au cours de quelques semaines ou mois. Le résultat final sera visible environ six mois après l’opération, lorsque tout le gonflement aura disparu et que les cicatrices seront complètement guéries (s’il y en avait).

8. Reposez-vous, reposez-vous et reposez-vous encore.

La rhinoplastie ne concerne pas seulement l’aspect esthétique de votre nez. Elle implique des procédures chirurgicales qui sont invasives et peuvent provoquer des douleurs, des gonflements et des ecchymoses. Afin d’éviter les complications et de minimiser le risque d’infection, il est important de suivre les instructions de votre chirurgien concernant la récupération.

9. Si vous fumez, arrêtez.

Fumer endommage les vaisseaux sanguins, ce qui peut rendre difficile la guérison de votre corps après une opération. Il augmente également votre risque d’infection et ralentit votre temps de récupération.

10. Assurez-vous d’être en bonne santé.

Vous devez être en bonne santé avant de subir une chirurgie rhinoplastique. Vous ne devez pas avoir de problèmes de santé sous-jacents tels que des maladies cardiaques ou du diabète, ni d’infections ou de maladies en cours. Si vous avez des problèmes de santé, il est possible que vous deviez les traiter avant de subir une rhinoplastie.

11. Évitez la rhinoplastie si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

La rhinoplastie implique des incisions sur le nez, c’est pourquoi il est préférable d’attendre d’avoir fini d’avoir des enfants avant de se faire opérer. Si vous tombez enceinte avant que les incisions ne soient complètement guéries, le risque d’infection augmente considérablement. De plus, votre corps subit de nombreux changements pendant la grossesse, notamment des fluctuations hormonales, ce qui peut compliquer la tâche de votre médecin pour déterminer si l’opération entraîne des complications. Vous ne devez pas non plus subir d’anesthésie pendant l’allaitement, car l’anesthésie peut être transmise à votre bébé par le lait maternel.

12. Sachez que l’origine ethnique peut être un facteur dans vos résultats.

La rhinoplastie ne consiste pas seulement à apporter des ajustements mineurs à votre nez existant ; elle implique une véritable reconstruction de la structure osseuse et du cartilage. Par exemple, une personne asiatique qui a besoin d’une rhinoplastie peut avoir besoin de techniques différentes de celles d’une personne de race blanche ou afro-américaine, car la structure osseuse diffère légèrement d’une personne à l’autre en fonction de son origine ethnique. Il est important que les patients discutent de ces différences avec leur chirurgien afin de savoir dans quoi ils s’engagent avant de subir une rhinoplastie.

13. Mangez bien avant l’opération

La rhinoplastie est une opération majeure qui nécessite une anesthésie générale. Avant de passer sous le scalpel, assurez-vous que votre médecin a approuvé tous les médicaments ou suppléments que vous prenez. Veillez également à prendre un repas sain avant l’opération afin d’éviter les nausées dues à l’anesthésie.

14. Évitez tout exercice excessif pendant les deux semaines suivant l’opération.

Pendant cette période, évitez les exercices intenses comme la course ou le jogging. Cela permettra de réduire l’enflure, les ecchymoses et les saignements dans votre nez pendant les premiers jours suivant la chirurgie.

15. N’exposez pas vos incisions aux rayons UV.

Vous ne devez pas vous exposer directement au soleil tant que votre chirurgien ne vous a pas autorisé à le faire. Vous pouvez également avoir besoin d’une ordonnance pour utiliser un écran solaire sur votre nez et votre visage pendant votre convalescence.

16. Soyez prudent avec l’aspirine et les autres analgésiques.

L’aspirine et certains autres analgésiques peuvent fluidifier votre sang, ce qui peut provoquer des saignements pendant ou après l’opération. Si vous prenez régulièrement de l’aspirine, demandez à votre médecin s’il est possible de prendre un autre médicament avant et après l’opération.

17. Ne vous mouchez pas pendant au moins trois semaines.

Cela donnera à votre nez le temps de guérir correctement sans provoquer de complications. Si vous avez besoin d’éternuer après deux semaines postopératoires, essayez de retenir votre respiration au lieu de vous moucher avec force.

18. N’ayez pas peur de poser des questions.

De nombreuses personnes se sentent mal à l’aise pour parler de leur santé, surtout lorsqu’il s’agit d’un sujet aussi personnel que la chirurgie. Mais si vous avez des questions sur votre intervention, n’hésitez pas à les poser ! Votre médecin se fera un plaisir de répondre à toutes vos préoccupations.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *