• 59
  • 0

L’augmentation des fesses est une intervention esthétique courante qui a gagné en popularité ces dernières années. L’intervention consiste à placer des implants dans la région fessière pour en augmenter le volume et la forme.

L’augmentation des fesses est une intervention chirurgicale qui permet d’améliorer la forme et l’apparence de vos fesses. Dans le cadre de cette intervention, vous pouvez choisir parmi différents implants, tels que ceux remplis de silicone ou de solution saline, en fonction de votre choix et de vos préférences. La procédure elle-même implique une incision de chaque côté des fesses, où la graisse est ensuite extraite d’autres parties du corps avant d’être injectée dans les fesses à l’aide de seringues.

Bien que l’augmentation des fesses soit considérée comme une procédure sûre et efficace, certaines complications peuvent survenir après l’intervention. Il est important de les connaître pour prendre les précautions nécessaires au bon déroulement de votre convalescence.

Après l’intervention d’augmentation des fesses, vous pouvez vous attendre à ressentir une certaine douleur, un gonflement et des ecchymoses. Vous pouvez également vous sentir mal à l’aise dans vos vêtements ou avoir du mal à vous asseoir. Au fil du temps, ces symptômes devraient s’atténuer à mesure que votre corps guérit.

Voici quelques conseils pour vous aider à minimiser l’inconfort pendant la convalescence :

1. Mangez correctement pour faciliter votre rétablissement et conserver vos forces.

Pendant votre augmentation des fesses, il vous sera demandé de ne rien manger ni boire pendant au moins 12 heures avant l’intervention. En effet, l’anesthésie peut provoquer des nausées et des vomissements si vous avez quelque chose dans l’estomac. Après l’intervention, il vous sera demandé de consommer des liquides clairs pendant deux jours, puis des aliments mous pendant deux autres jours avant de reprendre votre alimentation normale. Veillez à suivre ces instructions afin d’éviter toute complication telle qu’une infection ou une déshydratation. Pour conserver vos forces tout en vous remettant d’une augmentation des fesses, il est important de manger des repas équilibrés comprenant des protéines, des glucides et des graisses saines. Vous devez également boire beaucoup de liquide (au moins huit verres par jour) pour rester hydraté et éviter la déshydratation pendant le processus de guérison.

2. Gardez vos fesses surélevées !

C’est l’une des choses les plus importantes que vous pouvez faire pendant la guérison. Garder vos fesses élevées au-dessus du niveau du cœur pendant au moins 24 heures après l’opération aidera à réduire le gonflement et les saignements. Vous devez également utiliser des poches de glace sur vos fesses au moins 4 fois par jour pendant 10 minutes à chaque fois (par exemple, avant de vous coucher). Cela aidera à réduire l’enflure et la douleur tout en maintenant l’enflure dans cette région.

3. Prenez beaucoup de repos

Comme pour toute intervention chirurgicale, il est important de se reposer après une augmentation des fesses. Vous pouvez être tenté de vous lever et de commencer à bouger dès que vous en êtes capable, mais ce n’est pas recommandé. Vous devez vous accorder au moins une semaine de repos au lit avant d’essayer de vous déplacer. Pendant cette période, évitez les activités intenses et le levage de charges lourdes. Vous devez également vous abstenir de tout exercice ou activité physique jusqu’à ce que votre médecin vous en donne l’autorisation. Cela inclut la marche, le jogging ou la course sur tapis roulant jusqu’à ce que votre médecin vous en donne la permission.

4. Gardez vos points de suture propres et secs

On vous remettra un vêtement chirurgical immédiatement après l’opération pour couvrir vos points de suture. Vous devez porter ce vêtement en permanence, sauf pour prendre une douche ou un bain. Veillez à ne pas mouiller les points de suture ou à ne pas les laisser se mouiller lorsque vous prenez une douche ou un bain. Si de l’eau entre en contact avec vos points de suture, séchez-les en tapotant avec une serviette propre dès que possible.

5. Prenez les médicaments tels que prescrits.

Prenez les antibiotiques prescrits pour prévenir les infections. Il est possible que l’on vous donne également des médicaments contre la douleur pour soulager la gêne pendant la convalescence. Si vous développez une infection, appelez immédiatement votre médecin afin qu’elle puisse être traitée correctement avant qu’elle ne s’aggrave et devienne plus difficile à traiter avec succès.

6. Portez votre vêtement de compression

Vous devrez porter votre vêtement de compression toute la journée, tous les jours, pendant les six premières semaines suivant votre opération. Vous devriez pouvoir l’enlever pour prendre une douche ou un bain, mais veillez à le remettre immédiatement après pour qu’il ne sèche pas ou ne se froisse pas. Vous pourrez peut-être l’enlever pendant de courtes périodes si vous êtes assis en position verticale ou allongé sur le dos, sans pression sur les fesses. Vous pouvez également dormir la nuit si vous préférez ne pas dormir en position verticale avec un oreiller sous vos genoux ou penché sur un oreiller (ce qui pourrait provoquer une augmentation du gonflement).

7. Faites vos exercices avec soin

Pendant la période de cicatrisation, il est important de ne pas faire d’exercice trop intense. Il est tentant de reprendre votre ancienne routine d’entraînement dès que possible, mais cela peut entraîner de graves problèmes tels que des déchirures musculaires et des gonflements articulaires. En cas de doute, demandez conseil à votre chirurgien plasticien pour savoir quelles activités vous pouvez pratiquer en toute sécurité pendant votre convalescence.

8. Évitez de fumer ou de fumer du tabac

Bien que la chirurgie d’augmentation des fesses soit considérée comme une procédure sûre et efficace, il est important de prendre les mesures nécessaires afin de garantir un rétablissement complet. Vous devez notamment éviter de fumer ou de fumer du tabac autant que possible. Fumer peut avoir des effets négatifs sur votre santé et votre bien-être général, notamment en augmentant votre risque de maladie cardiaque, d’accident vasculaire cérébral et de cancer du poumon. Le tabagisme augmente également le risque de développer des complications pendant et après l’opération, comme un retard de cicatrisation ou une infection. Le vapotage est également connu pour ses effets négatifs sur la santé et le bien-être en général. Il a été constaté que le vapotage endommage les cellules de la bouche, ce qui peut entraîner un cancer de la bouche s’il n’est pas traité correctement. En outre, le vapotage peut augmenter le risque de développer un cancer de l’œsophage, car le e-liquide contenant de la nicotine est chauffé par l’appareil avant d’être inhalé dans les poumons.

9. Pas d’activité intense

Vos implants fessiers sont placés sous la peau de vos fesses, ils ne se trouvent donc pas sous un tissu musculaire. Cela signifie qu’aucune pression n’est exercée sur eux lors d’une activité intense. Toutefois, si vous voulez éviter les complications liées à ce type d’implantation, il est préférable d’éviter toute activité physique susceptible de provoquer une blessure ou une tension sur votre corps. Rester actif est important pour la santé et le bien-être général, mais si vous avez un nouvel implant dans une ou deux fesses, il faudra du temps pour qu’il se mette en place. Évitez les activités qui nécessitent de soulever des charges lourdes ou de courir jusqu’à ce que votre période de rétablissement soit passée sans problème.

10. Suivez les instructions de votre médecin concernant la position assise.

Lorsque vous quittez l’hôpital après l’opération, votre médecin peut vous recommander d’éviter de vous asseoir complètement pendant au moins 24 heures après l’opération. Cela signifie non seulement s’asseoir sur les toilettes, mais aussi s’asseoir sur tout type de chaise ou de banc sans soutien. Vous pourrez vous déplacer librement pendant cette période et utiliser une chaise percée portable si nécessaire. Cependant, il n’est pas recommandé de s’asseoir avec les jambes croisées, car cela peut exercer une pression sur votre site chirurgical et créer un gonflement ainsi que des ecchymoses.

11. Gardez des attentes raisonnables.

Il est normal de vouloir des résultats parfaits pour votre opération et que celle-ci se déroule sans complications ni problèmes. Cependant, n’oubliez pas qu’il n’y a pas deux patients qui obtiendront les mêmes résultats après leur intervention. Gardez également à l’esprit que toute complication postopératoire est généralement mineure et temporaire.

12. Ne vous allongez pas sur le ventre

Vous devez éviter de vous allonger sur le ventre après votre chirurgie d’augmentation des fesses car cette position peut provoquer des caillots sanguins dans les veines de vos jambes ou de votre bassin. Ces caillots peuvent se déplacer vers les poumons et provoquer une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. Si possible, évitez également de rester assis pendant de longues périodes. Vous devez également éviter de soulever des charges lourdes après l’opération, car cela pourrait endommager votre site chirurgical.

13. Restez à votre poids idéal.

Cela peut sembler évident, mais il est important de maintenir un poids santé avant et après votre opération. L’obésité vous expose à plusieurs problèmes de santé, notamment les maladies cardiaques, le diabète et les accidents vasculaires cérébraux. Si vous êtes en surpoids ou obèse, perdre quelques kilos avant votre opération peut contribuer à réduire ces risques. Si vous êtes en sous-poids, essayez de prendre un peu de poids avant l’opération pour que l’implant ait plus de tissu graisseux auquel adhérer dans la région fessière.

14. S’asseoir sur un oreiller en forme de beignet

L’une des principales choses que vous devrez faire est de vous asseoir autant que possible pendant au moins deux semaines après l’opération. Vous éviterez ainsi d’exercer une pression trop forte sur vos fesses, ce qui pourrait provoquer des ecchymoses et des gonflements. S’asseoir sur un oreiller en forme de beignet peut vous aider à maintenir le bon alignement de votre dos lorsque vous êtes assis.

15. Utilisez des poches de glace pour réduire l’enflure et l’inflammation.

L’application de poches de glace peut aider à réduire le gonflement et l’inflammation associés à la récupération de l’augmentation des fesses. Ces poches doivent être appliquées pendant environ 15 minutes à la fois avant d’être retirées pendant environ 15 minutes afin que la peau ait le temps de ” respirer ” à nouveau.

16. Limitez les mouvements au minimum

Pendant votre convalescence, vous devrez vous ménager et éviter de trop bouger. Si possible, essayez de ne pas bouger pendant au moins 24 heures après l’opération. Si ce n’est pas possible, essayez de ne pas vous pencher ni de soulever quoi que ce soit de lourd avant que les 24 heures ne soient passées. Votre médecin vous conseillera sur le type d’activité que vous pouvez pratiquer sans danger pendant cette période afin de ne pas augmenter le risque d’infection ou de saignement supplémentaire dans la zone où vos incisions ont été pratiquées (cela inclut de prendre soin de vous après vous être levé du lit).

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *