• 72
  • 0

La rhinoplastie est communément appelée “rhinoplastie”, mais il s’agit en fait d’une variété de procédures qui peuvent être effectuées sur le nez. La rhinoplastie peut être utilisée pour corriger des défauts structurels, comme un nez tordu ou difforme ou un nez cassé et mal réparé. Elle peut également être utilisée pour améliorer la respiration en réduisant la taille des narines ou en corrigeant d’autres caractéristiques physiques susceptibles de causer des problèmes respiratoires.

Si cela peut sembler être une bonne nouvelle pour les personnes qui envisagent de subir une rhinoplastie, il est important de savoir qu’il ne s’agit pas nécessairement d’une solution facile. Le nez est une structure complexe qui peut être difficile à modifier et qui peut nécessiter plusieurs interventions au fil du temps.

Si vous envisagez de subir une rhinoplastie, certains signes indiquent que vous pourriez en avoir besoin. Ces signes sont notamment les suivants

1. Votre nez ne ressemble pas à vos autres caractéristiques

Si vous avez un nez irrégulier ou qui ne correspond pas à vos autres traits du visage, vous avez peut-être besoin d’une rhinoplastie. Un nez tordu ou difforme peut rendre difficile le fait de se regarder dans le miroir et de se sentir bien dans sa peau.

2. Votre nez vous cause des douleurs

Si la forme de votre nez est source d’inconfort ou de douleur, il est peut-être temps de recourir à la chirurgie. Certaines personnes ont des narines naturellement larges et d’autres caractéristiques faciales qui leur causent des céphalées de tension, voire des migraines. Ce type de douleur peut être soulagé en modifiant la forme de votre nez par la chirurgie esthétique.

3. Votre nez affecte de manière disproportionnée votre apparence faciale

Si une zone de votre visage semble déséquilibrée par rapport aux autres, par exemple si votre menton est anormalement petit par rapport à votre front, cela peut indiquer que la taille et la forme de votre nez doivent être modifiées. Si une région semble sensiblement différente de toutes les autres, cela pourrait perturber l’apparence générale de votre visage.

4. Vous êtes gêné(e) par l’apparence de votre nez.

Si vous évitez les gros plans et vous surprenez à vous détourner des photos parce que vous pensez que votre nez est trop gros ou tordu, il est temps de consulter un chirurgien plasticien qualifié.

5. Vous avez des problèmes respiratoires

Toute affection qui restreint le flux d’air sortant de votre nez peut entraîner des problèmes respiratoires, qu’il s’agisse d’une infection chronique des sinus ou même de simples allergies. Si vous avez du mal à inspirer par le nez, une rhinoplastie pourrait améliorer votre respiration et vous permettre d’obtenir plus facilement suffisamment d’oxygène pendant l’exercice ou toute autre activité physique.

6. Vous vous êtes blessé au nez et il n’a pas guéri correctement.

Un nez cassé peut être un signe évident de la nécessité d’une rhinoplastie. Si vous vous êtes cassé le nez lors d’un accident et qu’il n’a pas guéri correctement, vous devrez peut-être subir une intervention chirurgicale pour qu’il guérisse correctement. Si les os ne sont pas alignés correctement, vous ne serez pas en mesure de respirer correctement par le nez, ce qui pourrait entraîner de graves problèmes de santé à long terme en l’absence de traitement.

7. Ton nez est trop petit pour ton visage.

Les personnes ayant un visage large ont souvent un petit nez qui ne correspond pas à la largeur de leur visage. Une rhinoplastie peut corriger ce problème en remodelant l’arête de votre nez et en retirant l’excès de peau sur les côtés.

8. La pointe de votre nez est tombante.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles la pointe de votre nez peut s’affaisser, mais si votre cas est grave, cela peut être dû à une déviation de la cloison nasale. Cela peut également entraîner une congestion nasale et des difficultés à respirer.

9. L’arête de votre nez semble trop large pour votre visage.

Si votre nez a une arête large ou s’il semble disproportionné par rapport au reste de votre visage, vous pouvez peut-être corriger ce problème par une rhinoplastie. Un chirurgien peut réduire la largeur du nez en diminuant sa hauteur et en rétrécissant les os nasaux. Ainsi, votre nez paraîtra moins large et plus proportionnel aux autres traits de votre visage.

10. Les narines sont trop larges ou trop fines.

Des narines étroites peuvent faire paraître le bout de votre nez plus grand qu’il ne l’est en réalité, tandis que des narines larges peuvent le faire paraître plus bulbeux et disproportionné par rapport au reste de votre visage. Un nez plus fin que la normale peut également donner cet effet, car il n’y a pas assez de volume pour qu’il se place correctement sur votre visage.

11. Votre pointe est trop épaisse

Si votre nez est trop large ou bulbeux à la pointe, c’est peut-être parce que votre cartilage est trop épais. Au cours d’une rhinoplastie, un chirurgien expérimenté va raser l’excès de cartilage et remodeler la pointe de votre nez afin de lui donner plus de définition.

12. Vous aimeriez combler la grande distance entre vos narines

En réduisant cet écart, votre nez paraîtra plus proportionnel et plus naturel. Si cela vous gêne depuis des années, il est peut-être temps de subir une rhinoplastie.

13. Votre nez est devenu plus bulbeux en raison du vieillissement

Cela se produit parce qu’en vieillissant, notre peau perd de son élasticité et se ride. Le bout de ton nez devient également plus plat qu’avant parce que tout le cartilage à l’intérieur se dessèche et rétrécit avec le temps, ce qui le fait se replier sur lui-même.

14. Tu souffres d’asthme ou d’autres allergies qui affectent ta capacité à respirer.

Les personnes qui souffrent d’asthme ou d’allergies peuvent constater que leur respiration s’aggrave lorsqu’elles font de l’exercice ou passent du temps à l’extérieur, car leurs voies nasales sont enflammées en raison de leur état. Ce phénomène peut être, au mieux, inconfortable et, au pire, dangereux s’il n’est pas traité au fil du temps, car il affecte la capacité de l’oxygène à pénétrer dans vos poumons pendant l’exercice ou les périodes de stress, comme lorsque vous êtes à l’extérieur pendant la saison des pollens, lorsque les taux de pollen sont élevés dans certaines régions du pays.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *