• 65
  • 0

La rhinoplastie est une forme de chirurgie esthétique qui permet de remodeler le nez et de lui donner une forme plus agréable sur le plan esthétique.

La rhinoplastie est une intervention de chirurgie plastique qui consiste à remodeler le nez. C’est l’intervention chirurgicale la plus courante en Turquie, et elle peut améliorer votre estime de soi, réduire votre risque de problèmes de santé et vous aider à vous sentir plus à l’aise dans les situations sociales.

Si la rhinoplastie peut vous aider à obtenir un nouveau look, il est important de comprendre qu’elle ne guérit pas les problèmes de nez. Si vous avez des problèmes respiratoires ou autres, vous devrez chercher d’autres traitements.

L’intervention peut être réalisée pour des raisons esthétiques ou pour corriger une déformation causée par une blessure. Si vous envisagez une rhinoplastie, il y a quelques questions clés que vous devriez poser à votre médecin avant de subir l’intervention :

1. Quelle est l’expérience du chirurgien ?

La meilleure façon de savoir si votre chirurgien est expérimenté en matière de rhinoplastie est de le lui demander. Vous devriez également demander dans quels hôpitaux et cliniques il travaille afin de savoir s’il a accès aux meilleures ressources. Si votre chirurgien exerce depuis moins de 10 ans, il se peut qu’il ne soit pas aussi compétent que quelqu’un qui exerce depuis plus longtemps.

2. Quel est votre taux de réussite pour cette opération ?

L’expérience et le taux de réussite d’un chirurgien peuvent être déterminants pour le résultat de votre intervention. Si vous envisagez de choisir un chirurgien qui débute ou qui n’a pas pratiqué beaucoup de rhinoplasties auparavant, demandez-lui combien de rhinoplasties il a réalisées et comment les résultats de ses patients se comparent à ceux d’autres chirurgiens de sa région.

3. Quelles méthodes utilisez-vous pour déterminer la taille et la forme idéales de mon nez ?

La première étape pour déterminer la taille et la forme idéales de votre nouveau nez consiste à vous assurer que vous avez des attentes réalistes quant à ce qui peut être accompli pendant l’opération. Par exemple, si vous souhaitez un nez plus petit mais ne voulez pas de cicatrices ou d’autres signes visibles de la chirurgie, vous devrez peut-être vous concentrer sur des méthodes non chirurgicales telles que les comblements dermiques au lieu de subir une rhinoplastie.

4. Combien de temps faudra-t-il pour guérir après mon opération ?

La durée de la cicatrisation dépend de la quantité de travail effectué sur votre nez. Si vous subissez d’autres interventions en même temps (comme une chirurgie des paupières), il vous faudra plus de temps pour vous remettre de toutes ces interventions que si vous n’en subissiez qu’une seule à la fois.

5. Pourrai-je reprendre le travail immédiatement ?

La rhinoplastie peut prendre entre un jour et deux semaines pour se rétablir, selon l’ampleur de l’intervention et votre état de santé général. Vous devriez être en mesure de reprendre le travail quelques jours après l’intervention si aucune complication n’est survenue pendant ou après l’intervention. En revanche, si vous présentez des saignements ou un gonflement après l’intervention, vous devrez peut-être vous absenter plus longtemps – jusqu’à deux semaines – jusqu’à ce que tout soit complètement guéri.

6. Que puis-je attendre du rétablissement ?

Le rétablissement après une rhinoplastie est différent pour chacun, en fonction du type d’intervention et des éventuelles complications qui peuvent survenir pendant ou après l’opération. Vous devrez éviter toute activité intense pendant deux semaines après l’intervention afin que votre nez ait le temps de guérir correctement. Votre médecin vous recommandera probablement de vous reposer à la maison pendant quelques jours après l’opération et d’éviter de sortir à la lumière directe du soleil pendant plusieurs semaines après l’opération, car cela pourrait provoquer une irritation autour de vos yeux et de vos oreilles en raison de l’exposition au soleil.

7. Quelles sont les techniques utilisées par le chirurgien ?

La plupart des chirurgiens utilisent des techniques fermées ou ouvertes, en fonction de leurs préférences personnelles et de leur formation. Les techniques fermées sont souvent moins invasives, mais nécessitent une convalescence plus longue, car des points de suture sont nécessaires pour refermer les incisions pratiquées pendant l’opération. Les techniques ouvertes nécessitent moins de temps de récupération, mais les incisions sont plus longues et peuvent laisser des cicatrices plus importantes. Si vous êtes préoccupé par les cicatrices, assurez-vous que votre chirurgien utilise une technique ouverte si possible afin que les cicatrices soient cachées sous votre nez après la guérison.

8. Quel type de traitement de la douleur recommandez-vous ?

– Les compresses nasales sont utilisées depuis des décennies pour réduire le gonflement et la gêne pendant la convalescence. Il s’agit de placer un tampon de gaze stérile dans la cavité nasale afin de fournir un coussin et un soutien.

– Les poches de glace sont utiles pour réduire le gonflement et les ecchymoses autour du nez, des pommettes, de la bouche et des yeux. Vous pouvez également appliquer des poches de glace après l’opération pour minimiser la douleur et le gonflement.

– Des antibiotiques peuvent être prescrits avant ou après l’intervention pour prévenir l’apparition d’une infection pendant ou après votre période de rétablissement.

9. Mon visage ou mon nez sera-t-il gonflé après l’opération ?

C’est l’une des préoccupations les plus courantes des patients concernant la rhinoplastie, mais c’est aussi l’une des plus faciles à résoudre. Votre médecin vous prescrira probablement un analgésique oral après l’opération et vous recommandera de garder des poches de glace sur votre visage pendant plusieurs jours après l’opération. Cela permettra de réduire le gonflement et de soulager considérablement la douleur. Toutefois, si votre visage est enflé après l’opération, il n’est pas rare que plusieurs semaines soient nécessaires pour que l’enflure disparaisse complètement.

10. Quelle est la différence entre une rhinoplastie ouverte et une rhinoplastie fermée ?

Une rhinoplastie ouverte signifie que des incisions sont pratiquées à l’extérieur de votre nez afin de pouvoir remodeler les os à l’aide d’instruments chirurgicaux. La rhinoplastie fermée désigne une opération qui utilise uniquement des incisions à l’intérieur des narines pour repousser la peau sans modifier la structure osseuse. Comme les rhinoplasties fermées ne nécessitent pas d’incision dans les muscles ou le cartilage, elles prennent généralement moins de temps que les procédures ouvertes et présentent moins de complications telles que des saignements ou des hématomes autour des yeux. Cependant, il est plus difficile pour les médecins qui pratiquent ces interventions de voir exactement ce qu’ils font dans une salle d’opération, car ils n’ont pas accès aux caractéristiques externes de votre nez.

11. Suis-je un bon candidat pour cette opération ?

La meilleure façon de savoir si vous êtes un bon candidat pour une rhinoplastie est de consulter un chirurgien plasticien spécialisé dans la chirurgie plastique du visage et certifié par le conseil d’administration. Votre chirurgien examinera votre nez et discutera avec vous des résultats souhaités avant de recommander un plan chirurgical.

12. De quoi aura l’air mon nez une fois guéri ?

La réponse dépendra du type d’intervention pratiquée et de l’expérience de votre chirurgien. L’objectif de la rhinoplastie esthétique est d’équilibrer le visage en améliorant la taille et la forme du nez sans modifier ses proportions générales.

13. Que dois-je faire pour me préparer à l’opération ?

Votre médecin ou votre infirmière vous donnera des instructions sur ce que vous devez manger et boire, ainsi que sur le moment où vous devez arrêter de prendre certains médicaments. Si l’on vous a prescrit des analgésiques, demandez à votre médecin quel type de médicament vous convient le mieux et combien de temps avant l’opération vous devez le prendre.

14. Aurai-je des cicatrices après une rhinoplastie ?

Deux types de cicatrices peuvent apparaître après une rhinoplastie : les cicatrices d’incision et les cicatrices de surface. Les cicatrices d’incision se forment lorsque le chirurgien pratique une incision dans votre peau pour accéder à la structure osseuse sous-jacente. Elles ont tendance à durer plus longtemps que les cicatrices de surface, mais elles sont aussi moins visibles. Les cicatrices superficielles se forment lorsque le chirurgien traverse une partie du cartilage nasal ou utilise de petits tunnels sous la peau pour pratiquer des incisions dans des zones qui ne sont pas accessibles directement par une incision sur la peau. Ces types de cicatrices sont généralement beaucoup moins visibles que les cicatrices d’incision, mais elles ont également tendance à s’estomper beaucoup plus rapidement que leurs homologues durables.

Conclusion

Si vous envisagez une rhinoplastie, il est important de poser beaucoup de questions. Demandez si le chirurgien est certifié par le conseil d’administration, quel est son niveau d’expérience et quelles sont ses spécialités. Il est également utile de savoir combien d’interventions chirurgicales il pratique par an, ainsi que le pourcentage de réussite de ces interventions.

La meilleure façon de savoir si un chirurgien est qualifié est de regarder ses photos avant et après et de lire les commentaires d’anciens patients. Vous pouvez également envisager d’interroger d’autres chirurgiens avant de prendre votre décision finale.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *