• 70
  • 0

Vous vous inquiétez peut-être du coût d’une augmentation mammaire. Mais si vous envisagez de subir une augmentation mammaire, il est important de comprendre que l’intervention n’est pas seulement esthétique, mais aussi thérapeutique. Si vous avez envisagé de subir une augmentation mammaire et que vous voulez savoir comment vous y préparer, lisez ce qui suit.

Si vous envisagez de subir une augmentation mammaire, vous devez comprendre qu’il ne s’agit pas seulement d’une intervention esthétique. Elle est également thérapeutique et reconstructrice. Une femme qui a eu des enfants ou qui a perdu du poids peut constater que ses seins ne sont plus proportionnés à son corps. Cela peut provoquer une détresse émotionnelle ainsi que des douleurs physiques dues à la tension exercée sur les muscles et les ligaments du dos.

Lorsque vous prenez rendez-vous avec votre médecin, veillez à prendre des notes sur d’autres consultations afin de pouvoir les comparer les unes aux autres et prendre une décision éclairée sur le médecin qui répondra le mieux à vos besoins. Assurez-vous de leur demander leur expérience dans des cas similaires avant de prendre une décision finale sur le choix du chirurgien.

Dans ce guide, nous répondrons à vos questions sur les implants mammaires et veillerons à ce que vous disposiez de toutes les informations nécessaires avant l’opération.

1. Connaître les détails de votre intervention

Avant de prendre rendez-vous pour votre consultation, il est important que vous compreniez exactement ce qui se passera pendant votre opération d’augmentation mammaire. Voici quelques questions que vous voudrez peut-être poser à votre médecin :

Combien de temps va durer mon opération ? Est-ce que je serai endormi(e) ? Si non, combien de temps serai-je éveillée pendant l’opération ? De quels médicaments aurai-je besoin avant l’opération ? De quels médicaments aurai-je besoin après l’opération ? Combien de temps après l’opération devrais-je rentrer chez moi ? À quelles restrictions d’activité dois-je m’attendre après mon intervention ? Quelle sera l’intensité de la douleur après l’opération ? Combien de temps dois-je m’attendre à ce que ma période de rétablissement dure ? Y aura-t-il des cicatrices sur mes seins ou ma paroi thoracique à la suite de cette intervention ?

2. Arrêter de fumer

Fumer peut causer beaucoup de dommages à votre corps et à vos seins. On sait que le tabagisme augmente le risque de plusieurs types de cancer, y compris le cancer du sein. Les femmes qui fument sont plus susceptibles de développer des tumeurs malignes du sein que les femmes qui ne fument pas. Si vous envisagez de subir une chirurgie d’augmentation mammaire, vous devez arrêter de fumer dès que possible.

Si vous envisagez de subir une opération d’augmentation mammaire et que vous fumez, vous devriez discuter avec votre médecin de la manière dont cela pourrait affecter votre décision. Il existe plusieurs types d’interventions d’augmentation mammaire. Votre médecin pourra donc trouver une option qui vous conviendra même si vous n’arrêtez pas de fumer avant l’intervention.

Il est important que vous compreniez exactement ce qui se passe pendant l’opération afin qu’il n’y ait pas de surprise au moment de l’opération. Votre médecin doit vous expliquer tous les aspects de l’intervention avant qu’elle ne se produise, y compris les risques liés à l’anesthésie, aux saignements pendant ou après l’opération et aux infections.

3. Suivez vos instructions préopératoires

Votre chirurgien vous donnera des instructions avant la date de votre opération, notamment ce que vous ne devez pas manger ou boire après minuit la veille de l’intervention. Il pourra également vous demander de ne pas porter de maquillage ou de vernis à ongles ce jour-là, car ces produits pourraient provoquer une irritation pendant l’intervention.

4. Mangez bien et hydratez-vous

Il est important d’avoir une alimentation équilibrée et de s’hydrater avant et après votre opération. En fait, de nombreuses femmes trouvent qu’elles se sentent moins ballonnées après l’opération si elles boivent plus de liquide que d’habitude. Vous devez également éviter de consommer de l’alcool ou des médicaments qui pourraient nuire à la cicatrisation ou augmenter le risque de saignement. Demandez à votre médecin quelles sont les recommandations spécifiques concernant la consommation d’alcool avant ou après l’opération.

5. Apprenez à changer les pansements

Votre chirurgien vous fournira des instructions sur la façon de changer vos bandages après l’opération. Il se peut que l’on vous demande de ne pas retirer les compresses de gaze du tout ou seulement pendant la période de rétablissement. Dans tous les cas, vous devez savoir à quoi ça ressemble là-dessous pour éviter d’arracher des points de suture en les changeant.

6. Adaptez votre régime alimentaire.

Si vous essayez de perdre du poids, ce n’est pas le moment de le faire. Vous voulez que votre corps soit le plus sain possible avant de subir une intervention chirurgicale invasive, alors essayez de maintenir votre poids actuel. En revanche, si vous essayez de prendre du poids, il est temps de commencer à manger des aliments plus sains. Votre médecin vous conseillera sur les types d’aliments qui vous conviennent le mieux en fonction de vos antécédents médicaux et d’autres facteurs.

7. Faites régulièrement de l’exercice.

L’exercice peut contribuer à réduire le stress et l’anxiété, ce qui peut améliorer votre santé mentale globale et vous aider à vous sentir mieux préparé à la chirurgie. L’exercice favorise également la circulation sanguine, ce qui améliore le temps de guérison après la chirurgie.

8. Prenez beaucoup de repos.

Vous serez sous anesthésie générale, vous ne pourrez donc pas vous lever et bouger beaucoup après l’opération. Il est important que vous dormiez beaucoup avant l’intervention afin d’être frais et dispos le matin de l’opération.

9. Effectuez toutes les autres interventions auxquelles vous avez pensé.

Une intervention chirurgicale est une décision importante et il faut du temps pour s’en remettre. Vous envisagez peut-être de subir une liposuccion ou une autre intervention en même temps que votre augmentation mammaire, mais il est préférable de terminer ces interventions avant votre chirurgie mammaire, car elles peuvent prendre plus de temps à guérir qu’un implant.

10. Demandez à un ami ou à un membre de votre famille de rester avec vous pendant la première ou les deux premières nuits.

Vous ressentirez probablement un certain inconfort. Il est donc important d’avoir quelqu’un qui puisse vous aider à prendre des médicaments contre la douleur et s’assurer que vous les prenez tels qu’ils vous ont été prescrits. De même, si vous avez besoin d’aide pour vous déplacer ou vous habiller, il est préférable que quelqu’un d’autre soit là pour vous aider.

11. Informez votre médecin de tous les médicaments ou suppléments que vous prenez régulièrement.

Certains médicaments peuvent entraîner des complications liées à l’anesthésie pendant une intervention chirurgicale. Il est donc important que votre médecin soit au courant de tous les médicaments et suppléments que vous prenez (même les remèdes à base de plantes).

12. Portez des vêtements confortables

Pendant la convalescence, vous aurez un gonflement des seins et du haut des bras. Il se peut également que vous ayez des bleus dans ces zones. Il est important que vous portiez des vêtements confortables pendant cette période afin d’éviter toute gêne due au frottement des vêtements sur les zones sensibles.

13. Prenez un congé de travail pour vous rétablir.

Votre corps a besoin d’environ deux semaines pour guérir après l’opération, alors prévoyez de prendre un congé avant votre intervention. Vous aurez besoin de l’accord de votre employeur avant de pouvoir subir une augmentation mammaire, alors commencez également à vous y préparer à l’avance.

Conclusion

Il est préférable d’être pleinement informé de l’intervention avant de la subir. De nombreuses femmes se sentent gênées par la taille, la forme ou la position de leurs seins. Cela peut être particulièrement vrai pour les femmes qui ont des enfants ou qui sont enceintes. Les implants mammaires sont proposés dans différentes tailles et formes et peuvent être une solution pour vous si vous appartenez à l’une des catégories énumérées ci-dessus.

Recherchez le type d’implant qui vous donnera les résultats souhaités. Votre chirurgien plasticien sera toujours en mesure de vous guider dans ce processus de décision. Parlez à l’avance avec votre chirurgien de toutes les questions ou préoccupations que vous pouvez avoir au sujet des implants mammaires ou d’autres procédures cosmétiques. Votre chirurgien peut vous aider à dissiper ces craintes et à vous soulager, de sorte qu’au moment de l’intervention, vous vous sentirez plus détendue et mieux préparée à assumer votre nouveau look !

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *